LIttérature Sentimentale

La Romance d'aujourd'hui doit beaucoup à des auteurs anciens. Redécouvrez ci-dessous les grands romans du genre. 

John Malkovich et Glenn Close dans l'adaptation cinématographique de 1988

Pierre Choderlos de Laclos - Les Liaisons Dangereuses  (1782)

Des vanités du libertinage 

Au beau milieu du XVIIIe siècle Choderlos de Laclos, officier militaire à ses heures perdues, prend la plume et rédige une des oeuvres les plus puissantes qu'ai connue la littérature amoureuse, chef d'oeuvre incontesté du genre épistolaire. Le Viconte Valmont et Madame de Merteuil s'y adonnent à un petit jeu de tromperies et de séductions destructrices au sein d'une société bourgeoise privilégiée, dont l'hypocrite lubricité ne révèle en fin de compte qu'une incapacité à aimer et à l'être. 

"Ah ! gardez vos conseils & vos craintes pour ces femmes à délire, qui se disent à sentiments, dont l’imagination exaltée ferait croire que la nature a placé leurs sens dans leur tête ; qui n’ayant jamais réfléchi, confondent sans cesse l’amour et l’amant ; qui, dans leur folle illusion, croient que celui-là seul avec qui elles ont cherché le plaisir en est l’unique dépositaire"  

Delly - Esclave... ou Reine ?  (1911)

La belle et la bête au goût du jour 

Très peu connu des lecteurs d'aujourd'hui, Delly est un des auteurs les plus prolifiques de romans sentimentaux, ayant écrit une centaine de romans en moins de 50 ans. On ne sait pas grand chose aujourd'hui encore du frère et de la soeur qui se cachaient derrière ce pseudonyme et vécurent loin des feux de la célébrité. Esclave... ou Reine ? reprend tous les codes du genre et remplit la promesse : tenir en haleine le lecteur, inquiet pour l'héroïne amoureuse et le beau diable dont elle s'éprend. 

Jane Austen - Le Coeur et la Raison  (1811)

ou L'Amour et l'Argent

Le Coeur et la Raison est en vérité la deuxième version d'un manuscrit écrit avant ses 21 ans, et aujourd'hui considéré comme une oeuvre majeure de la littérature romantique. Jane Austen a contribué à la richesse du genre par la construction minutieuse de ses intrigues romanesques et la justesse de ses caractères, caricatures des moeurs de l'époque et son environnement social. L'histoire est celle de deux soeurs dont le mariage espéré est mis en péril par des évènements malheureux et des personnages égoïstes. 

Alexandre Dumas (Fils) - La Dame aux Camélias  (1848)

Quand l'amour meurt d'hypocrisie

Au milieu de jeunes bourgeois aux poches lourdes et de jeunes courtisanes aux vertus légères, Armand Duval s'éprend d'une jeune femme. Elle porte à son buste des fleurs de Camélias, et lui porte le poids d'une famille trop ambitieuse pour accepter l'amour simple et passionnel qui les unit. La Dame aux Camélias est le récit de l'amour de Dumas pour une courtisane nommée Marie Duplessis, ce roman a notamment inspiré La Traviata de Verdi. 


 

Charlotte Brontë - Jane Eyre  (1847)

Une héroïne qui dérange

Ecrit sous le pseudonyme de Currer Bell, Jane Eyre est un des premières oeuvres de fiction écrite par une femme. Le succès est immédiat et ce roman est souvent considéré, pour ses analyses sociales et les thèmes auxquels s'intéresse Charlotte Brontë, comme la première investigatrice des sentiments féminin. Femme forte et capable d'assumer ses propres choix à l'encontre des conventions sociales préétablies, Jane Eyre est une héroïne non conventionnelle, la première du genre. 

Keira Knightley dans l'adaptation cinématographique de 2012

Léon Tolstoï - Anna Karénine  (1877)

Tragédie éternelle de l'amour coupable 

Anna Karénine a traversé les siècles avec autant de facilité que son héroïne n'en éprouve à briser le coeur de ses amants. Véritable chef d'oeuvre qui valu à Tolstoï une renommée internationale, Anna Karénine raconte l'histoire d'une passion amoureuse et destructrice à l'époque. "ce n'est plus de l'art, ce n'est plus la représentation de la vie, c'est la vie même, la vie humaine palpitante et frémissante, la vie mystérieuse de l'âme" M. Fahuet

"Les gens de son monde divisent l'humanité en deux catégories opposées. La première, tourbe insipide, sotte et surtout ridicule, s'imagine que les maris doivent être fidèles à leur femme, les jeunes filles pures, les femmes chastes, les hommes courageux, fermes et tempérants, qu'il faut élever ses enfants, gagner sa vie, payer ses dettes, et autres fariboles : c'est le vieux jeu. La seconde au contraire - le « gratin » à laquelle ils se vantent tous d'appartenir, prise l'élégance, la générosité, l'audace, la bonne humeur, s'abandonne sans vergogne à toutes ses passions et se moque du reste."

Katherine Mansfield - La Garden Party  (1922)

La subtilité du quotidien

Ces quelques nouvelles, les dernières publiées du vivant de l'auteur, sont un condensé du talent de Katherine Mansfield dont même Viriginia Woolf s'avouera jalouse : "La seule écriture dont je n'ai jamais été jalouse - elle avait la vibration". Sans vernis, sans  artifice, Katherine Mansfield nous décrit des scènes quotidiennes de la vie et réussit le tour de force de dire des choses graves sans en avoir l'air. La nostalgie y est omniprésente, celle de retrouvailles et celle des grands départs, celle qui fait sourire quoi qu'il arrive. 

Joris-Karl Huysmans - Les Soeurs Vatard  (1880)

Employée à trouver l'amour, ou à le fuir

Ce roman de Huysmans est le deuxième qu'il publiera en 1880, par lequel il rend hommage à Zola. Avec son style si particulier, attaché à décrire la froide réalité des milieux dont il s'empare, l'auteur décrit les déceptions amoureuses de deux soeurs, Céline et Désirée Vatard, deux employées d'un atelier de reliure Parisien. Acclamé par Zola et Flaubert, plus que par le public, ce roman tient du manifeste stylistique.

Joli Sosie - Sarah Bernhardt  (1920)

"Monstre Sacré"

Paris, dans les années 20. Une jeune milliardaire américaine s'éprend d'un écrivain célèbre lors d'une soirée ou elle se fait passer pour une servante. Lui tombe amoureux, mais de laquelle ? Elle et lui se retrouvent entrainés par la puissance d'un amour dont ils ne comprennent pas les ressorts, laquelle est la vraie femme, laquelle est le sosie ? 

Anne Brontë - Agnes Grey  (1847)

Gouvernante d'enfants de riches

Publié après le roman de sa soeur Charlotte Brontë, Agnes Grey présente de nombreuses ressemblances avec certaines oeuvres de Jane Austen. C'est l'histoire d'une gouvernante partagée entre deux familles, confrontée à l'indiscipline d'enfants gâtés par des parents dont les vertus morales semblent détruites par l'argent et le milieu bourgeois auquel ils appartiennent.  

Poésie

Retrouvez ici 10 recueils de poésie parmi les plus célèbres du genre.  

Portrait de Guillaume Apollinaire

Apollinaire - Alcools  (1913)

S'affranchir de la raison

Guillaume Apollinaire est à l'avant garde du mouvement Surréaliste, auquel il donna son nom. Sans théorie, son oeuvre veut s'affranchir de toute "intelligence" et il prône lui-même l'importance de l'intuition dans l'acte de création. Il considère l'art, et particulièrement la poésie, comme un moyen de communication supérieur fondé sur l'esthétisme et l'honnêteté, où les particularités de chacun, libérés de tout jugement rationnel, y doivent exprimer l'universalité de thèmes forts. Alcools est son recueil le plus célèbre. 

Gerard de Nerval - Chimères  (1854)

El Desdichado

Ecrits entre plusieurs périodes de crises de folies ce recueil est une suite de sonnets qui mêlent souvenirs heureux et réminiscences obscurs de ses errances réelles ou rêvées. Grand auteur romantique, Nerval a marqué la littérature française par la force poétique qui émane de ses textes : obscurs, denses et d'une beauté tragique. Mélodieux comme peu sauront l'être. 

Lautréamont (Isidore Ducasse) - Les Chants de Maldoror  (1869)

Un vent étrange et fort

D'Isidore Ducasse on ne sait quasiment rien. Décédé à 24 ans à Paris et originaire de Montevideo, son succès sera posthume et souvent réservé à la culture Underground, fondé sur une esthétique particulière, explosive de violence et empreint de fascination morbide. Les Chants de Maldoror sont constitués d'épisodes distincts écrits en prose dont le seul fil conducteur est la présence de Maldoror, personnage maléfique doué de pouvoirs surnaturels. 

Emile Verhaeren - Les Flamandes  (1883)

Grandeurs et Monstruosités 

Les Flamandes est le premier recueil de Verhaeren, poète belge à la conscience sociale très marquée. Verhaeren est un symboliste particulièrement concerné par les métropoles et le rapport de l'homme au progrès social, qu'il chante avec beaucoup de lyrisme, poète des grandeurs et des monstruosités. La mort même de Verhaeren semble une continuation de son oeuvre, lui qui chantait les foules criantes et les brillants rails de fer est tombé sous les roues d'un tram suite à un mouvement de foule. 

Paul Verlaine - Fêtes Galantes  (1869)

Verlaine Original 

Ecrit après Les Poèmes Saturniens, Fêtes Galantes est un des recueils les plus originaux de Verlaine. On y retrouve, au sein d'une campagne idéalisée qui rappellera les peintures de Watteau à un certain Théodore de Banville, des scènes amoureuses de personnages issus de la commedia dell'arte. Décalé et badin, pureté des formes et légèreté de ton font de ce recueil une oeuvre unique dans la poésie française. 


 

Ghazels - Poèmes Persans  (XIVe-XVe Siècle)

Hymnes à l'Amour

Le Ghazels est un genre poétique répandu en Perse entre le 13e et le 15e siècle. Formé par la tradition orale, son rythme est syncopé et le format est court, percutant. Au delà de la vivacité du style et des sonorités fleurissantes, découvrir ce recueil c'est mettre un pied dans la riche culture d'une civilisation millénaire. 

Baudelaire - Les Fleurs du Mal  (1857)

Du Spleen à l'Idéal

Est-il encore besoin de présenter le recueil le plus puissant de la poésie moderne, qu'il a lui-même contribué à créer ? Faut-il s'épancher sur toutes ces caractéristiques qui font de Baudelaire un poète révolutionnaire, en rupture avec les formes traditionnelles, qu'il a su transcender ? Ne faut-il pas être soi-même un orfèvre de la poésie et de ses beautés pour en parler ? Nous ne prendrons pas le risque, mais vous laissons juger par vous-même - lecture fortement recommandée. 

Victor Hugo - Les Contemplations  (1856)

L'Aurore et l'Infini

Ecrits comme une ode à sa fille Léopoldine récemment disparue, Les Contemplations sont souvent considérées comme une renaissance de Victor Hugo, tant par la nouveauté du style, plus tragique, que pour les thèmes évoqués. Recueil de l'Amour, de la Nature et du Deuil, il est organisé en deux parties : Autrefois et Aujourd'hui - suivant un ordre chronologique afin de servir l'ambition autobiographique d'Hugo à cette époque importante de sa vie. 

Alphonse de Lamartine - Méditations Poétiques  (1820)

Renouveau du Romantisme

Avec ces Méditations, Lamartine livre un recueil de poèmes très personnels. L'évocation de ses sentiments et l'éloge qu'il fait de la nature sont les deux éléments qui lui permettent de recréer un environnement mythologique propre, destiné à recevoir et transcender les doutes et les regrets du poète mais aussi ses espoirs et ses exaltations. 

Poèmes - Jean Jaurès  (±1921)

Flâneries philosophiques 

Derrière l'homme politique se tiennent un professeur de philosophie mais aussi un poète flâneur et sensible aux choses de la nature. Dans ses poèmes composés sur une longue période nous rencontrons Kant, Copernic ou Bossuet, Dieu et l'infini. Les étoiles y côtoient les nuages et la nuit, le ciel Bleu. L'intérêt de ce petit recueil est qu'il donne à comprendre en toute simplicité les idées d'un homme pourtant complexe. 

Bande Dessinée 

Pour clôre cette série des eBooks gratuits voici 5 BD gratuites, la plupart lisibles en streaming. 

XIII - J. Van Hamme & William Vance

T.1 - Le Jour du Soleil Noir 

Un solide gaillard aux allures de baroudeur se retrouve sans nom, sans passé, sans souvenir, dans un lieu inconnu. Son seul début d'indice pour découvrir son identité est un chiffre, XIII, qu'il porte en tatouage. Sa position est d'autant plus inconfortable qu'une bande de tueurs est à ses trousses. De plus, il découvre que de hautes personnalités civiles et militaires s'intéressent à lui. La longue traque se poursuit d'un album à l'autre et Jean Van Hamme distille peu à peu les informations sur le passé du héros, qui semble lié à l'histoire récente de son pays.

Thorgal - J. Van Hamme & Grzegor Rosinski

T.1 - La Magicienne Trahie

Dès le début de l'histoire, Thorgal Aegirson est en mauvaise posture : il est enchaîné à un rocher et est condamné à mourir, noyé par la marée montante. Son crime est d'avoir osé aimer Aaricia, la fille du roi des Vikings du Nord, lui, le bâtard né d'on ne sait qui et on ne sait où. Il doit son salut à une magicienne qui le sauve en échange de son obéissance...

Le Scorpion - Stephen Desberg & Enrico Marini

T.1 - La Marque du Diable

Pour les habitants de la basse ville, il est le Scorpion. Les hommes l'évitent, redoutant son épée plus virevoltante que la nuée de moustiques d'une chaude nuit d'été. Les femmes le cherchent, fascinées par la prestance de ce beau brun qui sait les aimer comme personne. Pour les habitants de la haute ville, il est Armando Catalano, l'homme à la perruque poudrée qui sait dénicher aux fins fonds des catacombes romaines les reliques des saints de l'antiquité et du Moyen âge que princes et évêques s'arrachent à prix d'or. Pour le cardinal Trebaldi, l'impitoyable maître des moines-guerriers, l'homme qui n'hésite pas à faire empaler dans son confessionnal un prêtre trop bavard, il est le témoin d'une époque maudite qui doit disparaître.

Largo Winch - Philippe Francq & J. Van Hamme

T.2 - Le Groupe W

Sauvé de justesse (voir "L'Héritier"), Largo Winczlav devient Largo Winch. Et il découvre qu'il y a peut-être pire enfer que celui des prisons turques: celui de la haute finance. Et des requins qui l'entourent au Conseil d'Administration du Groupe W, dont certains attendent le moindre faux pas de sa part pour commencer la curée. L'un d'entre eux, particulièrement. Celui qui l'a fait emprisonner. Qui n'a pas hésité à tuer pour cela. Et dont Largo sait qu'il est prêt à tout pour s'emparer du pouvoir. Prêt à tuer, encore et encore.

Michel Jans - Hommage à Sergio Toppi

Portrait d'un grand de la BD

L'immense artiste Sergio Toppi laisse derrière lui une oeuvre impressionnante. Les éditions Mosquito rendent hommage au maître du noir et blanc de la BD italienne dans Toppi - au revoir l'artiste, édifiant témoignage de son éditeur, Michel Jans.

sUIVEZ NOUS !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir 2 fois par mois un eBooks gratuit, sélectionné et commenté pour vous, ainsi que des listes de lecture thématiques, faîtes par nos libraires. 
 


 

Ou suivez-nous sur Facebook :


 
empty