Simone Signoret dit la voix humaine
 / 

Simone Signoret dit la voix humaine

À propos

Enregistré en une seule prise chez Simone Signoret dans son appartement à Paris, cet enregistrement est selon Jacques Canetti l'un des plus beaux qu'il ait vécu. Une femme est au téléphone avec son amant qui vient de la quitter pour une autre. En partant de cette situation tristement banale, Jean Cocteau écrit un étrange monologue à deux voix fait de paroles et de silences. Le téléphone y joue un rôle essentiel. Déjà ! Dans le temps, écrit Cocteau, on se voyait. On pouvait perdre la tête, oublier ses promesses, convaincre ceux qu'on adorait en les embrassant, en s'accrochant à eux. Un regard pouvait changer tout. Mais avec cet appareil ce qui est fini est fini... » Cet enregistrement a obtenu le Grand Prix du Disque 1964. Lu dans la presse en décembre 2014 : « Une voix inoubliable qui vacille sous le vent du chagrin. » Jérôme Serri dans Lire. « Simone Signoret qui se donna corps et âme sans savoir que le magnétophone pérenniserait une simple répétition. » Marine Landrot dans Télérama. « Une rareté » Jean-François Bourgeot dans Midi Libre. « Un bijou » Julie Malaure dans Le Point. « Déchirante » Jean-Yves Dana dans La Croix. « Simone Signoret sert Cocteau au-delà de l'espérance. Elle est bouleversante en femme blessée qui se retient mais ne retient pas ses larmes. » Brigitte Salino dans Le Monde.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • Support principal

    Cd 12cm LP

empty