Verdi : Ernani / Marcus Bosch
 / 

À propos

Un "livret grandiose et pourtant passionné" que Verdi voulait mettre en musique selon sa propre déclaration. La première mise en scène de Verdi d'un drame de Victor Hugo (Hernani ou l'honneur castillan), écrite en 1843, fascine les auditeurs par l'imbrication étroite des "nombres" pour former une unité structurelle et sa profondeur - y compris sa destruction impitoyable à la fin. Ernani n'est cependant pas l'un de ses plus grands succès publics tels que Nabucco ou La Traviata - comme les trois autres premiers opéras de Verdi publiés ces dernières années par Marcus Bosch et la Cappella Aquileia. Bosch montre que même les oeuvres prétendument un peu plus faibles du grand génie de l'opéra ont leurs charmes particuliers. Dans le cas d'Ernani, c'est encore une fois un succès très convaincant: Marcus Bosch, le Czech Philharmonic Choir Brno et la Cappella Aquileia, avec un ensemble de chanteurs triés sur le volet, transforment le premier grand texte de littérature mondiale de Verdi en une musique intensive - une expérience dramatique

  • Support principal

    2 SACD

empty