Rouslan et Ludmila
 / 

À propos

Le spectacle de réouverture de la salle historique du Théâtre Bolchoï de Moscou signé Jurowski et Tcherniakov. "Rouslan et Ludmila", l'opéra de Mikhaïl Glinka, entretient une relation toute particulière avec le Théâtre Bolchoï, fort de plus de 700 représentations tout au long de l'histoire de l'établissement pour quelque neuf productions différentes. C'est donc très logiquement que la fable lyrique de Mikhaïl Glinka (d'après un poème de Pouchkine), emblématique de l'opéra russe, ouvrait la saison 2011-2012 de la maison moscovite, dont la longue rénovation s'achevait. Et cette réouverture du Bolchoï inspire Dmitri Tcherniakov, qui signe la mise en scène de cette nouvelle production. Tcherniakov transpose l'opéra de Glinka au xxie siècle avec des ambitions résolument contemporaines car "le sujet est tout à fait moderne" selon le metteur en scène, cherchant là à souligner "l'intensité des émotions des personnages" dans lesquels le spectateur d'aujourd'hui peut se reconnaître. "Hommage à la modernité" aussi dans les moyens techniques déployés sur scène, exploitant les nouveaux dispositifs du Théâtre Bolchoï qui permettent notamment de projeter des images sur deux écrans géants. Une grande partie de l'action de l'opéra mis en scène par Dmitri Tcherniakov se déroule à l'époque actuelle, exposant les protagonistes à des tentations bien modernes : un "harem" avec des beautés en tenues légères pour Rouslan, un massage thaï et un athlète tatoué séducteur pour Ludmila. Vladimir Jurowski dirige l'Orchestre du Théâtre Bolchoï et une superbe distribution avec entre autres Albina Shagimuratova, Mikhail Petrenko, Alexandrina Pendatchanska, Charles Workman et Elena Zaremba. Une production saluée par les critiques pour sa qualité musicale et sa mise en scène.

  • Support principal

    VIDEO DIGITAL (DVD) MUSICAL

empty