Lalali
 / 

À propos

Récit subtilement fragmenté, Lalali se compose d'une série de petits tableaux évoquant l'atmosphère des fins des mondes, des univers en ruine, tels qu'on les imagine aux temps d'avant l'histoire comme à ceux qui succèdent aux apocalypses. Il n'est ici plus question de savoir où ni quand. Et seuls demeurent ce silence pénétrant comme la pluie froide, ce vide à la mesure d'un gouffre et cette lenteur qui colle aux gestes et aux mouvements qui se refont et se refont à la manière de longs rituels.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791094565711

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    36 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    0.3 cm

  • Poids

    84 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Fabrice Caravaca

Je suis né le 25 février 1977 à Périgueux, vers cinq heures du matin. Mon enfance semble s'être
bien déroulée.
Au collège, je vole les oeuvres complètes d'Arthur Rimbaud que je ne lirai que bien plus tard. Je
commence d'écrire dans des petits carnets qui n'ont d'importance que pour moi. Je fais beaucoup
de vélo.
Plus tard, vers 17 ans, j'entame la lecture de Jack Kerouac qui a toujours grande importance dans
ma vie. Suivront des auteurs comme Fedor Dostoïevski, Jean Genet ou Lautréamont. C'est aussi
à cette époque que je découvre la musique anglo-saxonne. Avec des amis de lycée, nous formons
un groupe de musique avec lequel nous ferons quelques concerts dans la région. Nous sommes
influencés par The Doors, The Pixies, Noir Désir. Je chante (pas très bien) et écris les textes.
Je décide de consacrer une partie de mon temps à l'écriture. Je poursuis ma lecture de Kerouac
et celle des auteurs de la Beat Generation. Le Festin nu est une révélation. Rencontre de Jérôme
Bertin avec lequel je travaille pendant plusieurs mois sur une création sonore à base de bandes
magnéto. Intérêt toujours croissant pour la poésie contemporaine.
Lecture assidue de Ghérasim Luca.
Rencontre de Julien Blaine et de Charles Pennequin.
Je continue d'écrire et de participer à des lectures. Je crois que je vais bien.

empty