Les rumeurs de la terre

À propos

Prix Licra 2017 « La guerre cessera. Nous ne détruirons plus jamais de village pour y prélever des esclaves. Nul ne placera désormais le mors dans la bouche de son semblable pour aller le vendre. » Ainsi parlait Soundjata Keïta, celui qui fonda le grand empire du Mali, au XIIIe siècle. Dans son royaume, il abolit l'esclavage.
Le roman d'Isabelle Malowé évoque l'époque glorieuse du Mali, ce pays abîmé. Découvrez le destin hors normes de Soundjata. Il n'est pas né puissant, bien au contraire. Il s'est élevé et a lutté toute sa vie durant. Une belle leçon de courage et de persévérance. L'impossible ne l'est pas toujours, question d'audace et de volonté. Enfant handicapé d'une femme méprisée, il étendit son influence sur un vaste territoire et prôna l'égalité inconditionnelle entre les Hommes.
Laissez-vous emporter par l'ambiance particulière de ce roman, où l'imaginaire est considéré comme une facette de la réalité. Les arbres ont un langage propre, les animaux pensent et soutiennent les agissements des maîtres chasseurs, les êtres sont reliés les uns aux autres et connectés à leur environnement. Là-bas, la Terre laisse éclater quelques rumeurs à l'attention des hommes instruits et bienveillants.



Sección : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique

  • EAN

    9791093467580

  • Disponibilité

    agotado

  • Páginas

    310 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Peso

    420 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Isabelle Malowé

Isabelle Malowé est née en 1973 et vit actuellement dans le sud-ouest de la France. Elle est soignante et a exercé son métier en région parisienne au contact de personnes en grande précarité. Cette dernière expérience lui a inspiré "Hallali" ainsi que "L'Ivresse des jours à venir", deux romans publiés chez Publibook. Elle travaille sur d'autres projets littéraires, s'interrogeant sans cesse sur les rapports humains.

empty