J'ai vu des vêtements sauvages

, (Illustrations)

À propos

Inès est en stage à Tokyo. Simon devait la rejoindre, mais le confinement annule l'avion. Alors, il parcourt les îles du Japon avec Google Maps, faisant du tourisme depuis son canapé. En passant d'île en île, le moteur de recherche lui soumet les avis de ses visiteurs : « L'eau n'est pas très bonne ambiance. » Les voyageurs s'expriment sans aucune limite. Ils notent paysages et cafétérias. Ils ont un avis à donner aux autres qui comptent s'y rendre. « J'ai vu des vêtements sauvages. Buvez de l'eau douce naturelle.» C'est déjà mal traduit, c'est pratique. Ça ressemble à de la poésie. En les traduisant à nouveau par le dessin, Inès propose une sorte d'étirement graphique. Un enfant blasé essaie tant bien que mal de faire barrière à la mer qui lui coule sur le coude. Une géante fait du hula hoop dans la nuit en prenant soin de n'écraser personne. Dix smileys fâchés paradent avec des pouces vers le bas sur un parking. Autant de situations énigmatiques dont l'étrangeté est encore renforcée par son dessin tout à la fois brut et délicat. Dès lors, difficile de résister à ce recueil pour partir en territoire insulaire. On aurait plutôt envie, au contraire, de s'y laisser glisser jusqu'à complètement chavirer.

Categories : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • Authors

    Simon Burger, Inès Rousset

  • Publisher

    Le Monte En L'air

  • Publication date

    16/09/2022

  • EAN

    9791092775495

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    24.7 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    372 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty