à travers Paris à travers Paris
à travers Paris à travers Paris
 / 

à travers Paris (préface Christian Alandete)

À propos

Giacometti rédigea ces lignes : « Il y a longtemps que je voulais écrire ceci et quelques autres souvenirs de merde et de masturbations, mais cela ne suffit pas pour faire un livre, encore moins un livre d'art et puis toutes mes promenades la nuit à travers Paris en 1923-1924 à la recherche d'une prostituée, obsédé par les prostituées, les autres femmes n'existaient pas pour moi, seules les prostituées m'attiraient et m'émerveillaient, je voulais toutes les voir, toutes les connaître, et toutes les nuits je recommençais mes longues promenades solitaires. Il se passe quelque chose de nouveau pour moi dans la vue des choses depuis quelques jours, je vois différemment, dans la même ligne que depuis 1945 quand pour la première fois il me semble j'ai un peu vu ce qui m'entoure mais je ne voyais pas encore comme depuis quelques jours mais comment arriver à peindre cela ? » Depuis, Giacometti a su voir et s'emparer de ce qui l'entoure, voir Paris, le disséquer, d'une part en acceptant de réaliser Paris sans fin pour l'éditeur Tériade, et d'autre part en se laissant aller à son ins- piration, multipliant les outils : crayon, plume, sty- lo-bille. Voici enfin rendue publique une sélection de dessins « parisiens » pour la plupart inédits.

Categories : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Arts graphiques > Dessin

  • EAN

    9791090875623

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    1 082 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Alberto Giacometti

Fils du peintre Giovanni Giacometti, Alberto Giacometti est né en 1901 dans le village de Stampa, au sud-est de la Suisse. Dès 1914, il exécute ses premiers portraits peints et sculptés, en prenant les membres de sa famille pour modèles. Dans les années 1930, après des séjours à Padoue et à Rome, il gagne Paris où il se lie d'amitié avec André Breton. Lassé de participer aux activités du groupe surréaliste, il hésite un temps entre la représentation du corps et l'abstraction, avant de poursuivre une recherche solitaire, en travaillant de préférence d'après modèle. Il meurt à Coire en 1966.

empty