L'événement psychanalytique dans les entretiens en yiddish L'événement psychanalytique dans les entretiens en yiddish
L'événement psychanalytique dans les entretiens en yiddish L'événement psychanalytique dans les entretiens en yiddish
 / 

L'événement psychanalytique dans les entretiens en yiddish

À propos

Comment déceler un événement psychanalytique dans des entretiens en yiddish aujourd'hui ? Telle est la question à laquelle l'auteur invite son lecteur à réfléchir. Car le yiddish est la langue vernaculaire des Juifs ashkénazes composé d'hébreu, d'araméen, de langues romanes slaves et de moyen haut allemand. Un effet de yiddish traverse l'histoire de la psychanalyse ouvrant à la possibilité d'un événement de parole, d'un écart à une langue. Un événement psychanalytique est une déliaison des représentations nous permettant de décoller de nous-mêmes, des mots figés en nous et de nos symptômes. C'est un retour du sujet de la parole sur lui-même quand il peut interroger la construction de son histoire à travers l'interprétation de ses symptômes. Ce livre porte aussi sur la survie du yiddish aujourd'hui malgré la destruction. des extraits traduits en français de plus 300 interviews en yiddish faites par Max Kohn pour des média internationaux depuis 2006, proposent une clinique du yiddish actuel où le partage entre ce qui est vivant et mort et entre les générations se redistribue autrement. L'important, ce n'est pas de parler une langue, mais de l'écouter en faisant une place au sujet de l'inconscient. Le yiddish est souvent en loque chez le sujet. Réfléchir sur une clinique du yiddish sans la réduire à une psychopathologie et à une appartenance culturelle, c'est analyser ce transfert à une loque. Quatre parties vennent l'illustrer : 1. Le sujet aime et tue quand il parle, 2. Rencontres, 3. Avoir des oreilles et 4. La confusion des langues. L'intitulé de Le sujet aime et tue quand il parle a été choisi pour mieux se rendre compte qu'on ne sait pas quand on parle si ce que l'on dit est constructif ou destructif. Les parties Rencontres et Avoir des oreilles mettent en relation l'écoute de soi, celle des autres, des affects en soi et affects chez les autres. La confusion des langues évoque la situation de confusion dans laquelle nous sommes quand nous parlons.

Categories : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie clinique

  • EAN

    9791090590557

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty