Philosopher à l'arc Philosopher à l'arc
Philosopher à l'arc Philosopher à l'arc
 / 

À propos

Chasser à l'arc, c'est apprendre à disparaître. La portée courte des flèches oblige à s'approcher au plus près des bêtes. Il faut donc impérativement connaître d'elles tout ce qui peut s'en apprendre et en tirer les conclusions pour se rendre pratiquement inexistant pour elles. Mais, à cela, il y a une conséquence : à force de se rendre insignifiant, de quitter toute apparence humaine, on cesse aussi d'être soi. On devient, pour partie au moins, ce que l'on traque, ce que l'on voit. S'approcher au plus près des bêtes c'est fréquenter au plus près l'animalité ; sa propre animalité.
Ce texte se présente comme un récit philosophique, réalisé à partir d'expériences sur un territoire champenois. Le rythme de la réflexion se soutient d'une relation harmonieuse entre l'aventure du tir à l'arc et la pensée d'une mise en abyme du sujet.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9791090198241

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Paul Curnier

Jean-Paul Curnier, écrivain et philosophe, est notamment l'auteur de Peine perdue, Le Désordre des tranquilles, Manifeste, La culture suicidée par ses spectres et Prospérités du désastre ; il est également membre du comité de la revue Lignes.

empty