Comment la Chine enterre l'intelligentsia ouïghoure

À propos

Le 20 janvier 2022, l'Assemblée nationale a reconnu le génocide du peuple ouïghour en Chine. Dilnur Reyhan redonne ici un nom et une voix aux femmes et aux hommes - écrivains, poètes, traducteurs, éditeurs, universitaires, chercheurs - qui ont été enfermés, « rééduqués », condamnés à mort ou à perpétuité.
Face à la destruction à marche forcée d'une langue, d'une culture, de tout un peuple, d'une civilisation, Dilnur Reyhan nous alerte aussi sur le sort tragique des femmes ouïghoures et en appelle à la solidarité des féministes françaises.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde > Asie

  • EAN

    9791038701281

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.3 cm

  • Poids

    56 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty