La rose de Djam T.1 ; l'appel des quarante La rose de Djam T.1 ; l'appel des quarante
La rose de Djam T.1 ; l'appel des quarante La rose de Djam T.1 ; l'appel des quarante
 / 

La rose de Djam T.1 ; l'appel des quarante

À propos

Nous sommes précisément en 1186 de l'ère chrétienne... Les terres franques - Jérusalem, Tripoli et Antioche - vivent leurs derniers jours, sous les coups de Saladin qui règne au Caire et sur la Syrie musulmane.
Turcs et Kurdes se disputent les terres de Syrie, d'Irak et du Kurdistan.
Mais si musulmans et chrétiens s'affrontent pour quelques lieux saints, il existe une autre bataille pour défendre un pouvoir qui n'est pas tout à fait de ce monde mais qui en est le socle et le garant de son équilibre. Ce « Pôle du monde », comme on le surnomme, disparaît et renaît, au fil des temps, en divers visages, diverses époques, divers lieux. Les musulmans en font un prophète qu'ils nomment Khidr, le « Verdoyant » ; il est Elias pour les juifs et les chrétiens et parfois aussi saint Georges pour ces derniers. Mais tout cela n'est que spéculation car son visage n'est connu que des Sept Cavaliers, ses meilleurs fidèles, recrutés parmi les Quarante Saints du monde, qui vaquent çà et là, entre visible et invisible. Comme leur vision porte à la fois en amont et en aval du temps, et qu'ils voient tout aussi bien l'envers que l'endroit des événements, leur comportement semble fort erratique au commun des mortels.
L'histoire de la Rose de Djam, ou comment la coupe qui détenait tous les secrets de l'univers fut perdue et retrouvée, est un volet de cette longue histoire des Quarante, lequel commença dans un château syrien tenu par des seigneurs normands, où vivait la plus improbable des créatures terrestres que le Pôle du monde pouvait charger de cette mission : Sibylle de Terra Nuova.

Categories : Fantasy & Science-fiction > Fantasy > Fantasy historique

  • EAN

    9791036000003

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Sandrine Alexie

Née en 1965, Sandrine Alexie a étudié l'art de l'islam à l'École du Louvre, ainsi que la langue et la culture kurdes à l'Institut national des langues et civilisations orientales. Elle est l'auteur d'un roman, Kawa le kurde (2005, L'Harmattan), et a traduit deux ouvrages de littérature classique kurde, Mem et Zin, d'Ahmedê Khani (2001, L'Harmattan) et Us et coutumes des Kurdes, de Mahmoud Bayazidi (2015, Geuthner-L'Asiathèque). Sandrine Alexie habite à Paris.

empty