/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Ces rêves qu'on piétine

Liste

Sur 2 avis clients

Donnez votre avis

Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. L'ambitieuse s'est hissée jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu'elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d'hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s'accrochant à ce qu'il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l'enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d'une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d'un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d'un homme et le silence d'une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s'appelle Magda Goebbels.

Grand format - 20.00 €

En stock dans 298 librairies Choisir ma librairie

Librairie Le Failler (RENNES) - Librairie le Failler vous conseille

Allemagne, avril 1945.  Devant l'arrivée des forces Alliées, les Allemands vident les camps de concentration et emmènent les survivants vers une destination funeste. Dans cette cohorte épuisée, affamée, malade et terrorisée, une jeune femme et sa fille, la petite Ava, miraculeusement vivante. Sous ses hardes, Ava cache un trésor, un rouleau de cuir à l'intérieur duquel sont méticuleusement pliées des lettres. Parmi elles, celles écrites par Richard Friedländer à sa fille Magda.  Raflé parmi les premiers, il n'a cessé de lui demander de l'aide en lui rappelant l'amour qu'il lui porte. Le vieil homme est mort, les lettres n'ont jamais reçu de réponse mais elles sont précieusement conservées ainsi que beaucoup d'autres toute aussi bouleversantes dans ce fameux rouleau qui se transmet de survivant en survivant jusqu'à Ava.



A plusieurs kilomètres de là, à Berlin, Magda Goebbels s'enfonce dans la folie des ultimes heures du Reich. En attendant une mort qu'elle sait inévitable, elle repense à sa vie... Née de père inconnu et d'une mère analphabète, adoptée par son beau-père, un commerçant juif qui l'adorait, elle n'a eu de cesse d'oublier ce passé pour n'être que la « première dame » du Reich, riche, adulée et enviée par tous. Grandeur et décadence. Le rêve est brisé, l'horreur au rendez-vous. Avec force détails d'un réalisme troublant, Sébastien Spitzer décrit le quotidien des derniers jours de la vie dans le bunker bien loin de toute grandeur ou de simple dignité.



Terrifiant, glaçant et superbe, ce premier roman est une réussite. La progression d'Ava qu'on espère vers la liberté et la vie mise en contre point de celle des enfants de Magda Goebbles vers la mort provoque une vraie tension qui se relâche avec l'arrivée des GIS et de la lumineuse Lee Meyer inspirée par la talentueuse Lee Miller.



Sébastien Spitzer est journaliste et écrivain. Journaliste free-lance pour TF1, M6 ou Rolling Stone, il a réalisé plusieurs enquêtes sur le Moyen-Orient, l'Afrique et les États-Unis. 

Il est l'auteur de "Ennemis intimes, les Bush, le Brut et Téhéran" en 2006 aux éditions Privé.

L'embarcadère (Saint-Nazaire) - Ces rêves qu'on piétine

Alors que Berlin est bombardée, Magda Goebbels et ses six enfants se réfugient dans le bunker d’Hitler. La fin s’annonce et Magda se remémore son irrésistible ascension.



Son récit alterne avec celui de Fela et de sa fille Ava : prisonnières d’un camp, elles parviennent à fuir lors de son évacuation et à être dépositaires des lettres désemparées d’un père - un certain Friedländer - adressées à sa fille indifférente.



Jusqu’à la dernière page, ce livre vous laissera interdit.e et quelque peu K.O.

Autres informations

  • EAN 9791032900710
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 304 pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 14 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty