La haine de la nature
 / 

À propos

Contrairement à une idée reçue, les sociétés modernes n'aiment pas la nature et, par conséquent, n'ont aucune intention de la protéger. La modernité repose en effet sur un volontarisme prométhéen qui vise à exploiter la nature de façon illimitée. Cette histoire remonte à la fin du Moyen Âge et se poursuivra vraisemblablement dans les décennies à venir. Les politiques environnementales visant à protéger la nature, voire à la restaurer là où elle a été le plus radicalement détruite, n'ont, selon toute probabilité, et ce malgré les slogans officiels et le pouvoir de plus en plus grand de certains mouvements écologistes, aucune chance d'aboutir. Là est le plus grand défi à l'heure d'une mondialisation qui pose de plus en plus les problèmes à une échelle globale.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791026708575

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Christian Godin

Christian Godin est philosophe et maître de conférence à l'université de Clermont-Ferrand.
Il est l'auteur de La Philosophie pour les Nuls et de Le Comptoir philosophique parus aux Éditions First.

empty