About

Agela Davis (née en 1944 en Alabama, épicentre de la ségrégation aux ÉtatsUnis) est une icône paradoxale : loin d'être figée dans la pureté militante ou dans l'esthétique politique qu'elle incarne, son image semble brûler d'avance les scripts d'idolâtrie dont elle fait l'objet.
Son examen minutieux et systématique des modes d'oppression (racisme, violences policières, sexisme, colonisation, guerres impérialistes, néolibéralisme, complexe carcéroindustriel) s'inscrit dans le temps long, celui de la mémoire des luttes, mais aussi dans le tracé contemporain de nouveaux chemins d'émancipation. Son oeuvre met en lumière la violence des dominants, obligeant la société américaine à regarder sa propre violence en face.


Sommaire

Introduction. L'image brûle encore - ou « la vocation à la survivance ».
1. Demain, le feu. - Luttes antiracistes et projet révolutionnaire.
2. Beau comme une prison qui brûle. - Abolir le complexe carcéro-industriel.
3. Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire. - Vers un féminisme non hégémonique et pluriversel.
4. Notre ombre n'éteint pas le feu. - Les petites musiques de la résistance.
5. Celui qui a besoin de feu marche vers la fumée. - Internationalisme et solidarité.
Post-scriptum. - L'étincelle qui met le feu à leurs plaines ou « un mauvais exemple pour la jeunesse » .

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Authors

    Najate Zouggari

  • Publisher

    Les Peregrines

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Publication date

    19/01/2024

  • Collection

    Icones

  • EAN

    9791025206058

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Height

    19.2 cm

  • Width

    12 cm

  • Thickness

    0.8 cm

  • Poids

    114 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Najate Zouggari

  • Naissance : 1-1-1981
  • Age : 43 ans
  • Country : France
  • Language : Francais

Née à Dijon en 1981, Najate Zouggari est sociologue et enseigne la philosophie
au lycée, à Strasbourg. Elle a soutenu une thèse en sciences sociales à l'université de
Lausanne et est membre associée du Centre en études de genre à Lausanne et du Centre
for Sexuality, Race and Gender Justice à l'université du Kent (Angleterre). Elle a vécu deux
ans à Harlem lors d'un séjour doctoral et postdoctoral à la New York University et a
également été chercheuse invitée à l'université Humboldt, à Berlin.

empty