About

Quel est le point commun entre un sextoy, un taser et une bombe lacrymo ? Ils existent en forme de rouge à lèvres - comme si cet objet si innocemment féminin était un camouflage parfait.

On ne peut pas lui échapper : le maquillage se glisse partout, il est omniprésent dans la vie des femmes. Que l'on en mette ou pas, il est un symbole de nos obsessions et de notre rapport au corps. D'ailleurs, on ne cesse de lui attribuer des pouvoirs contradictoires : outil d'émancipation, il permettrait d'avoir confiance en soi, d'affirmer son identité ou de s'exprimer artistiquement, mais il serait aussi le signe ultime de la superficialité et de la soumission au désir masculin.

Du pink marketing aux formules green, du culte de la beauté à celui de la wellness, des concours de drag queens à l'émergence du maquillage pour hommes, Valentine Pétry analyse l'évolution et les enjeux contemporains (inclusivité, santé, respect de l'environnement...) d'une industrie cosmétique qui inspire autant la méfiance que la fascination.


Sommaire

.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Genres


  • Authors

    Valentine Petry

  • Publisher

    Les Peregrines

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Publication date

    03/03/2023

  • Collection

    Genre !

  • EAN

    9791025205808

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Height

    20 cm

  • Width

    13 cm

  • Thickness

    1.9 cm

  • Poids

    270 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Valentine Petry

Valentine Pétry a étudié l'histoire du genre à l'Université Paris-Est en appliquant un trait d'eyeliner quotidien sur ses paupières, puis elle a enseigné le français à Cornell, aux États-Unis, en peaufinant l'esthétique de la French girl. Elle a commencé à maquiller ses sourcils et à écrire des articles beauté pour L'Express Styles à Paris. Free-lance pour la presse féminine (Elle, Stylist), elle est allée vivre à Londres et y a observé avec envie les festivalières pailletées.

empty