Un nom de torero
 / 

Un nom de torero

Traduction FRANCOIS MASPERO  - Langue d'origine : ESPAGNOL

Résumé

Les 63 pièces d'or de la collection du Croissant de Lune Errant ont été volées par les nazis. Après quarante ans de sommeil, à la chute du mur de Berlin, elles réapparaissent en Patagonie et la course-poursuite commence entre la Lloyd Hanséatique et les anciens agents de la Stasi. La Lloyd a un atout majeur: Juan Belmonte. Il porte un nom de torero et un lourd passé de guérillero de toutes les révolutions perdues de l'Amérique latine. La Lloyd ne lui a pas laissé le choix : partir à la recherche des pièces d'or ou perdre Véronica, son unique raison de vivre, brisée par la torture. Dans cette course au trésor vers la Patagonie, Belmonte retrouve un Chili où le poids du silence n'a pas enterré la profonde humanité des habitants du bout du monde. Luis Sepûlveda montre une fois encore qu'il est un extraordinaire raconteur d'histoires.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9791022606431
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 208 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 270 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Policier & Thriller > Policier > Roman noir

Luis Sepúlveda

Luis Sepulveda est né en 1949 au Chili. Grand voyageur, il est le père de cinq enfants. Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son ½uvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi que par la répression des dictatures des années 70, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers. Il milite à la Fédération internationale des droits de l'homme.Miles Hyman est né dans le Vermont, en 1962. Il arrive à Paris en 1985 et étudie à l'École des beaux-Arts. Il commence sa carrière d'illustrateur en 1987 dans le magazine Lire. Il crée les couvertures de nombreux livres et en particulier toutes celles du Poulpe. Il est très présent dans la presse. Au Seuil jeunesse, il a également illustré Le Cochon à l'oreille coupée (texte de J-L Fromental, 1994).

empty