Harriet Tubman la femme qui libéra 300 esclaves
 / 

Harriet Tubman la femme qui libéra 300 esclaves

Résumé

Le récit de la vie d'une femme hors du commun, Harriet Tubman, fille de parents esclaves, elle même esclave, devenue à l'âge adulte une combattante, intelligente, audacieuse, d'un sang froid sans faille pour s'enfuir elle même avant d'organiser environ 13 expéditions pour permettre l'évasion d'environ 70 esclaves. Engagée pendant la Guerre de Sécession, elle fut la première femme à diriger une expédition armée qui permit la libération de plus de 700 esclaves. Dès l'âge de 6 ans Harriet fut louée à différentes maitres qui tous lui firent subirent d'épouvantables sévices. La pire « violence », dont elle gardera des traces toute sa vie, fut quand elle était adolescente : elle refusa d'aider un contremaître à retenir un esclave qui cherchait à s'enfuir. Furieux, le surveillant lui jeta un poids de deux livres qui manqua sa cible et frappa violemment Harriet à la tête. Elle souffrira toute sa vie de crises de convulsion qui ressemblaient à des crises d'épilepsie. Harriet tentera plusieurs fois de s'enfuir. La dernière fois elle fut aidée par un groupe qui avait organisé un vaste réseau d'évasion connu sous le nom de Chemin de fer clandestin (underground railroad) Ce n'était pas un vrai chemin de fer mais un nom de code. Il s'agissait en fait d'un ensemble d'escales et d'itinéraires secrets organisé par des Blancset des Noirs libres. C'est de nuit et par cet itinéraire que Hariett organisa ses expéditions pour conduire les esclaves vers la liberté.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9791021406827
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 172 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 210 g
  • Lectorat à partir de 12 ANS
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Jeunesse > Littérature Adolescents > Romans > Historique

Anouk Bloch-Henry

Anouk Bloch-Henry vit à La Rochelle. Après une jeunesse passée à faire des « petits boulots » et à voyager, Anouk s'est installée en Charente pour y élever ses enfants et inventer des histoires pour les distraire. Elle publie chez plusieurs éditeurs et depuis quelques années collabore très régulièrement avec Milan et Bayard presse. Elle signe ici son troisième titre chez OSKAR, après Ainsi font, font, font et Signe distinctif roux, qui est sélectionné au prix des ados de la ville d'Angers et au prix Gr'Aisne de Critique des documentalistes de l'Aisne.

empty