La reine Margot ; du mariage au massacre
 / 

La reine Margot ; du mariage au massacre

Résumé

Août 1572. À cette époque, le royaume de France est déchiré par les guerres de religion qui opposent les catholiques et les protestants. C'est pour tenter une réconciliation entre les deux que Jeanne d'Albret et Catherine de Médicis décident de marier leurs enfants. Dans quelques jours aura donc lieu le mariage entre Marguerite de Valois et Henri de Navarre. Cette union est le seul moyen de mettre fin aux guerres qui ensanglantent le pays. Mais à Paris, la tension est palpable : les nombreux huguenots qui composent la suite d'Henri effrayent les catholiques. Ces derniers ne veulent pas de ces intrus qu'ils jugent dangereux pour le pays. Mais peut-être que ce mariage suffira à apaiser les esprits. Malheureusement, les rumeurs d'un complot courent : Les catholiques veulent profiter du rassemblement des protestants pour les noces pour ordonner le massacre de la Saint-Barthélemy et ainsi empêcher Henri de Navarre de régner. Paris, majoritairement catholique, est très hostile aux protestants. On suit alors les 10 jours qui ont précédé la fameuse nuit du 23 au 24 août, jour de la Saint-Barthélemy. 10 jours de tension, de peur, d'hostilité et de violence. Mais peut-être que la paix instaurée par le mariage de Marguerite et Henri permettra d'apaiser la rage des catholiques et d'empêcher que le sang des protestants coule.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9791021406605
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 138 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 13 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 182 g
  • Lectorat à partir de 11 ANS
  • Distributeur Sodis

Catherine Cuenca

Catherine Cuenca vit près de Lyon. Diplômée en histoire et ayant travaillé en bibliothèque, elle se consacre désormais à sa passion, l'écriture de romans historiques sur la Première Guerre mondiale principalement. Elle publie entre autres chez Nathan, Flammarion et Gulf Stream (son roman Le mystère de la tête d'or a d'ailleurs reçu le prix Dimoitou/Ouest France 2013), elle a reçu deux fois le prix du roman historique jeunesse de Blois, en 2008 pour son roman Frères de guerre et en 2010 pour son roman La guerre des ombres. Chez Oskar, elle a publié Le Journal d'Eulalie, Porté disparu, La Ballade du Maure, L'Épée d'Azincourt, Le Secret du dernier poilu, Le Choix d'Adélie (Prix des collégiens de Villefranche-de- Rouergue 2014), La Colombe de Montségur (Prix Val Cérou de l'Imaginaire médiéval 2015), Trois flammes dans la nuit et dernièrement Le loup du Bois sanglant.

empty