Juifs en pays arabes : le grand déracinement, 1850-1975

À propos

Longtemps, l'histoire des communautés juives du monde arabo-musulman a fait l'objet de lectures idéologiques, parfois passionnelles.
Sous l'effet des échanges économiques et de la pénétration européenne, les Juifs d'Orient ont accédé à une forme de modernité culturelle et économique en s'affranchissant, peu à peu, du statut de soumission codifié par l'islam des origines. Or, c'est cette émancipation même qui a compromis leur survie, a fortiori après les indépendances marquées par un climat de discrimination. Le conflit judéo-israélo-arabe, récurrent depuis la fi n des années 1920, a aggravé la situation et, dans certains cas, a précipité l'exode et la spoliation des biens. Grâce à une documentation inédite, Georges Bensoussan envisage ce phénomène dans toute son épaisseur. Son livre, appelé à faire date, sera pour tous ses lecteurs une découverte, pour certains un véritable choc.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9791021050907

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 088 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    494 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Georges Bensoussan

Georges Bensoussan, historien, est responsable éditorial au
Mémorial de la Shoah, à Paris. Sous le pseudonyme d'Emmanuel
Brenner, il a dirigé l'ouvrage Les territoires perdus de la république (Mille
et une nuits, 2004). II est également l'auteur d'une Histoire de la Shoah
(PUF, 1996), de Une histoire intellectuelle et politique du sionisme (1860-
1940) (Fayard, 2002) et Europe. Une passion génocidaire : Essai d'histoire
culturelle (Mille et une nuits, 2006).

empty