Sexe et pouvoir à Rome (préface Lucien Jerphagnon)

À propos

Les Romains étaient-ils vraiment les bons vivants éclairés, libres dans leurs moeurs et dans leurs pensées, comme le laissent imaginer leurs statues, leurs poèmes érotiques et leur réputation de décadents ?

Paul Veyne présente plutôt une société puritaine, dans laquelle on ne fait l'amour que la nuit sans allumer les lampes de peur de souiller le soleil, et qui semble avoir inventé le mariage chrétien avant les chrétiens ! Il n'en reste pas moins que les tabous existent pour être transgressés et que toutes les formes de perversion (sexuelles ou sociales), ainsi que la corruption politique, font partie intégrante de la vie des Romains dans l'Antiquité. C'est tout cela que nous pouvons découvrir à travers ce recueil de textes qui traitent entre autres de l'éloge de la virilité, de l'avortement, de l'homosexualité, des gladiateurs ou encore de la corruption...



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476) > Rome antique

  • EAN

    9791021038226

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    182 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Paul Veyne

Professeur honoraire au Collège de France, Paul Veyne est un
des plus grands historiens français de l'Antiquité romaine. Ses
nombreuses publications sur la sociologie romaine ou les mythes
grecs, rédigés d'une plume alerte et joyeuse, l'ont fait connaître
du grand public ("Quand notre monde est devenu chrétien", 2006 ;
"Foucault, sa pensée, sa personne", 2008 ; "Mon musée imaginaire", 2010,
L'Enéide, 2012).

empty