Les Tuileries ; château des rois, palais des révolutions

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Les Tuileries ; château des rois, palais des révolutions

Le 23 mai 1871, tandis que les derniers Communards étaient repoussés vers l'est de Paris par les troupes versaillaises, le palais des Tuileries était livré aux flammes. Douze ans plus tard, ses ruines étaient totalement démolies. Qui se souvient encore aujourd'hui de cet édifice exceptionnel, où bien souvent se joua le destin de la France ? Construit à partir de 1564 à l'initiative de Catherine de Médicis, le château des Tuileries fut d'abord un authentique chef-d'oeuvre architectural, dont le destin fut étroitement lié à celui du palais du Louvre, auquel il finit par être entièrement relié sous le Second Empire. Son magnifique jardin à la française - conçu par André Le Nôtre à partir de 1665 - reste à ce jour la promenade la plus célèbre de la capitale. Mais surtout, le château fut la résidence officielle de tous les souverains à partir de 1789. Devenu le symbole même de l'État, il devint dès lors le théâtre d'innombrables événements historiques, parmi lesquels la chute de Louis XVI, la naissance du roi de Rome, le divorce de Napoléon Ier, la mort de Louis XVIII, la chute de Louis-Philippe et le mariage de Napoléon III. Quant à sa salle de spectacle - alors la plus grande d'Europe -, elle abrita l'Opéra et la Comédie-Française tout au long du XVIIIe siècle. Pour la première fois depuis près d'un siècle, un ouvrage offre - sous la forme attrayante d'une chronique - le récit complet de l'histoire artistique et politique de ce lieu de mémoire oublié et de son jardin.

  • EAN 9791021018785
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 334 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 460 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

Antoine Boulant

Docteur en histoire, Antoine Boulant est chef du département des services au public au Service historique de la Défense. Après avoir publié Les Tuileries, palais de la Révolution (Bené, 1989), il a collaboré au catalogue de l'exposition Napoléon Bonaparte à Saint-Cloud (musée municipal de Saint-Cloud, 1999) ainsi qu'à l'ouvrage Le château de Vincennes, une histoire militaire (Nicolas Chaudun, 2008). Il est l'auteur de nombreux travaux consacrés à l'histoire du XVIIIe siècle, de la Révolution et du Premier Empire.

Broché
empty