Agir sans attendre ; notre plan pour le climat
 / 

Agir sans attendre ; notre plan pour le climat (préface Nicolas Hulot)

À propos

La France et l'Europe sont frappées d'immobilisme depuis bien trop longtemps. Pourquoi ? Parce qu'elles restent prisonnières de modèles économiques mortifères, non pas fondés sur l'investissement dans l'avenir mais sur la priorité exclusive donnée aux équilibres budgétaires. Cet ouvrage raconte pourquoi et comment nous en sommes arrivés là ? Et comment Bercy et les lobbies entretiennent cette logique funeste dont il est urgent de sortir ? Cette transition nécessaire, qui met au coeur la question écologique, doit d'abord être pensée ensemble, politiquement - dans le cadre des traités actuels -, plutôt que par l'unique prisme économique. La démission de Nicolas Hulot - qui préface l'ouvrage -, l'a rappelé : à l'heure où la mise en oeuvre d'un véritable plan Marshall vert est indispensable, le déficit budgétaire ne peut plus être l'Alpha et l'Omega des politiques publiques. Aucune règle n'empêche d'agir. Les marges de manoeuvre existent et ce livre est une invitation pressante à profiter des flexibilités que les traités européens autorisent.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9791020907240

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Grandjean

Alain Grandjean est diplm de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSAE, titulaire d'un doctorat de troisime cycle en conomie de l'environnement, il est l'auteur notamment de C'est maintenant, Le Seuil, 2009 (avec Jean‐Marc Jancovici). Il prside le Comit des Experts du Dbat National sur la Transition nergtique. Co‐fondateur de Carbone 4, cabinet d'audit et de conseil en stratgie carbone , il est membre du Comit stratgique de la Fondation Nicolas Hulot.

empty