La nouvelle société de la connaissance ; une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social La nouvelle société de la connaissance ; une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social
La nouvelle société de la connaissance ; une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social
La nouvelle société de la connaissance ; une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social
 / 

La nouvelle société de la connaissance ; une vision nouvelle de la croissance, du développement et du progrès social

,

Traduction FRANCOISE CHEMLA  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Construire une économie et une société capables d'apprendre, une « nouvelle société de la connaissance », indispensable à l'élévation de la prospérité de nos pays : tel est le défi relevé par les éminents économistes Joseph E. Stiglitz et Bruce Greenwald.

Dans cet ouvrage, les auteurs proposent un nouveau modèle, dit de « croissance endogène » : en partant du postulat que l'augmentation des revenus est en grande partie attribuable, non pas à l'accumulation du capital, mais au progrès technologique, c'est-à-dire à la capacité à apprendre à mieux faire. Comment les sociétés doivent apprendre ? Et surtout, comment les sociétés doivent apprendre à apprendre ?

Apprendre à organiser des collectivités d'individus, apprendre à mieux adapter les personnes aux emplois en analysant les avantages comparatifs, apprendre à se développer en sélectionnant les meilleurs entrepreneurs potentiels. Apprendre de notre pratique d'acquisition des savoirs mais également de celle des autres.

Autrement dit, comment faire évoluer alors notre système éducatif pour qu'il contribue à l'ouverture du savoir vital au développement des sociétés de demain ?

Un des points fondamentaux du livre est de démontrer que dans ces nouvelles sociétés du savoir et de la connaissance, les marchés laissés à eux-mêmes ne sont pas efficaces. Pire, ils favorisent une réelle stagnation. Aussi, à la doctrine néolibérale, les auteurs opposent la nécessité salvatrice de l'intervention publique : l'instauration d'un régime de propriété plus souple et de nouvelles politiques - industrielle, commerciale, d'investissement - alternatives.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9791020905222

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.4 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    530 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty