La richesse, la valeur et l'inestimable ; fondements d'une critique socio-écologique de l'économie capitaliste La richesse, la valeur et l'inestimable ; fondements d'une critique socio-écologique de l'économie capitaliste
La richesse, la valeur et l'inestimable ; fondements d'une critique socio-écologique de l'économie capitaliste
La richesse, la valeur et l'inestimable ; fondements d'une critique socio-écologique de l'économie capitaliste
 / 

La richesse, la valeur et l'inestimable ; fondements d'une critique socio-écologique de l'économie capitaliste

À propos

Ainsi, la richesse ne se réduit pas à la valeur, la valeur d'usage ne se réduit pas à la valeur d'échange. Et ce qui est mesurable monétairement ne couvre pas ce qui est inestimable : sur notre planète et dans la vie des sociétés, il existe des registres incommensurables entre eux. La prétention de l'économie dominante est de penser pouvoir les agréger. L'ambition de ce livre est de refonder une critique théorique pour contribuer à réduire l'emprise de la création de valeur destinée au capital, à promouvoir celle qui est sans but lucratif pour répondre à des besoins sociaux, et à respecter les équilibres naturels qui sont sources de richesses indispensables à la vie. Là où le domaine du marchand se termine commencent celui du non-marchand et celui de la gratuité. Là où le travail productif aliéné recule s'ouvre la possibilité d'un travail productif de richesse collective.

Categories : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Histoire économique

  • EAN

    9791020900388

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    560 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    648 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marie Harribey

Jean-Marie Harribey est Maître de conférences d'économie à l'Université de Bordeaux IV. Il est également Co-président d'ATTAC et chroniqueur à Politis.

empty