Cannelle et piment : l'histoire d'une entreprise associative au féminin (préface Jean-Louis Laville)

About

Elles s'appellent Fatna, Micheline, Juliet, Abla, Eugénie, Haïfa, Chimène... Elles viennent des 4 coins du monde (Algérie, la Réunion, Irak, Togo, Tunisie, Chili...) et se sont croisées à Vaulx-en-Velin, banlieue emblématique de la région lyonnaise, mais surtout terre d'accueil de la diversité. Leur recette : le besoin de mettre du beurre dans les épinards de leur famille, le désir de faire connaître leurs cultures pour lutter contre les préjugés et de transmettre des héritages culinaires, et une dynamique de groupe portée par les méthodes d'émancipation de Paulo Freire.
Sans diplôme, elles ont développé une activité de traiteur multiculturel, sous la forme d'une entreprise associative, et jouent un rôle d'exemplarité au pied des tours de leur quartier auquel elles sont restées fidèles. Cannelle et piment, c'est une aventure d'économie solidaire qui ne rentre dans aucune case institutionnelle, et qui, après avoir eu bien du mal à se faire reconnaître, n'a plus besoin aujourd'hui, du haut de ses 30 ans, de faire ses preuves.


Categories : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Sciences économiques généralités > Ecoles / Courants / Thèmes


  • Authors

    Agnès Rollet

  • Publisher

    REPAS

  • Distributeur

    REPAS

  • Publication date

    12/05/2021

  • Collection

    Pratiques Utopiques

  • EAN

    9782919272167

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    204 Pages

  • Height

    21 cm

  • Width

    15 cm

  • Thickness

    1.7 cm

  • Poids

    308 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Agnès Rollet

Agnès Rollet, avec son bagage en socio-ethnologie, a débuté auprès des enfants de la rue au Brésil. Critique des rapports de domination Nord-Sud, elle a ensuite préféré s'impliquer localement, dans sa région lyonnaise, pour plus de justice sociale et dans le monde associatif. Son moteur dans l'action : les initiatives qui valorisent les "sans voix". C'est ce qu'elle tente de faire en tant que directrice d'un centre social depuis 15 ans.

empty