Phénoménologie de la transcendance Phénoménologie de la transcendance
Phénoménologie de la transcendance Phénoménologie de la transcendance
 / 

Phénoménologie de la transcendance

À propos

Toute phénoménologie, par définition, part de et en reste au monde tel qu'il s'offre à la conscience. Une "phénoménologie de la transcendance" semble donc une entreprise impossible, puisqu'il s'agirait de chercher dans l'expérience du monde "quelque chose" qui ne puisse en aucune manière que ce soit être rapporté au monde. L'expression de "phénoménologie de la transcendance est ainsi formellement contradictoire : car si la transcendance était "phénomène" et pouvait faire l'objet d'une "-logie", d'une saisie par le logos, elle serait précisément de l'ordre de ce qui peut être mis sous la proposition "il y a quelque chose plutôt que rien". Pour le dire autrement, si la transcendance était objet d'expérience possible, alors justement elle ne serait plus transcendance. Par principe, une "phénoménologie de la transcendance" ne cherchera donc pas positivement "quelque chose" de transcendant dans le monde. Il ne pourra s'agir que d'une phénoménologie de la trace : phénoménologie de ce qui est au monde sur le mode de la non-présence et de la no-présentabilité, phénoménologie de ce qui "brille par son absence" (p. 14-15).

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782919121076

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    74 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    110 g

  • Distributeur

    Ecarts

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Sophie Nordmann

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Sophie Nordmann est née en 1975 à Paris. Agrégée de philosophie et dicteur de l'Université Paris-Sorbonne, elle enseigne à l'Ecole pratique des hautes études (EPHE) et à l'Ecole Polytechnique. Elle est également chercheuse au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) et directrice de programme au Collège international de philosophie. Elle a consacré à la philosophie juive contemporaine plusieurs articles ainsi que deux essais: Du singulier à l'universel. Essai sur la philophie religieuse de H. Cohen (Vrin, 2007) et Philosophie et judaïsme : H. Cohen, F. Rosenzweig, E. Levinas (Presses Universitaires de France, 2008 et 2011).

empty