Anyone 40
Anyone 40
 / 

À propos

Histoire complexe et intrigante, Anyone 40 est un polar aux entrées multiples peuplé de personnages déroutants.
La singularité du travail de Léo apparaît ici tout entière et tient tant à la sincérité littéraire de l'histoire qu'il construit dans un hasard et un désordre maîtrisés, qu'à son travail graphique : des images paranoïaques, complotistes, étranges dans lesquelles des parasites s'invitent, mettent les dessins en tension, en torsion.
Empruntant au cut-up, Léo recompose ses pages de manière quasi-musicale, avec un travail de montage, de collage à partir d'images glanées sur internet. Ainsi, le rapport texte / image semble construit par un virus, que le hasard numérique aurait doté d'un goût artistique subtil.
Des interférences traversent les pages, créant du bruit, dans le fond comme dans la forme. On songe aux arts numériques, au glitch, à cette neige apparaissant sur les écrans des télévisions peinant à trouver LE bon signal.

Categories : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Policier / Thriller

  • EAN

    9782918553175

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    31.5 cm

  • Largeur

    22.5 cm

  • Poids

    256 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Léo Quiévreux

  • Naissance : 1-1-1971
  • Age : 50 ans

Né à Mulhouse en 1971, Léo Quiévreux a suivi des études d'arts appliqués au sein des écoles Estienne et Duperré. Parmi les pionniers des expérimentations graphiques dites de la « nouvelle bande dessinée » ou « bande dessinée indépendante », Léo Quievreux développe depuis le début des années 1990 un univers et une esthétique très personnels. En 1991, il crée les éditions Gotoproduction avec Jean Kristau et Anne-Fred Maurer, et participe, en tant qu'auteur et éditeur, à de nombreux projets alternatifs. Gotoproduction s'arrête en 2001, après avoir publié une soixantaine d'ouvrages (Quievreux, Kristau, Yvang, Kerozen, Lionel Richerand.).
En 1997, Quievreux rejoint Le Dernier Cri, et y amorce une collaboration qui lui permet de laisser libre cours à son graphisme. En 1999, il commence à publier pour la presse (Le Monde, Libération, Les Enjeux, Les Échos.), tout en réalisant régulièrement des illustrations pour des couvertures de romans ou de revues, et en exposant ses dessins dans divers pays européens. Il collabore à La Revue dessinée et Topo.
Proche en cela de Daniel Clowes et de Mezzo, auxquels son trait est parfois comparé, Quievreux élabore un univers graphique personnel, immédiatement identifiable, où la description de paysages, d'architectures, de corps et de visages au moyen de vastes aplats noirs et de détails finement hachurés génère une angoisse sourde qu'à d'autres époques on eût volontiers qualifiée de métaphysique.
Parallèlement à son activité d'illustrateur, il participe à plusieurs projets musicaux. En 1995, il fonde avec le dessinateur Mika le duo Pikpus, qui se scinde après 1996 - Quievreux continuant de développer un projet de musique minimale sous le pseudo Pik. De 1998 à 2003, il joue du synthétiseur au sein du groupe Dragibus.

empty