About

En publiant sur la télévision en 1996, pierre bourdieu provoqua une violente polémique.
Sans doute parce qu'il contestait au " journalisme " le droit d'évaluer la production intellectuelle. cette controverse a contribué à façonner le paysage culturel dans lequel nous vivons. en réalité, cette prise de position était l'aboutissement d'un processus commencé vingt ans plus tôt : des auteurs comme foucault, deleuze ou derrida, qui s'étaient tous appuyés sur le dehors de l'université (et notamment sur les journaux) pour imposer leurs travaux contre le conformisme académique, en vinrent eux aussi à s'inquiéter des nouvelles conditions de circulation du savoir.
Geoffroy de lagasnerie montre comment s'est installée l'idée, aujourd'hui partout ressassée, que défendre la pensée impliquerait de défendre l'université et son " autonomie ". et, s'appuyant sur d'autres analyses de bourdieu, il plaide au contraire pour qu'on retrouve le lien consubstantiel qui unit la pensée critique à la multiplicité des paroles " hérétiques ".


Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Authors

    Geoffroy de Lagasnerie

  • Publisher

    Amsterdam

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Publication date

    21/02/2007

  • Collection

    Democritique

  • EAN

    9782915547535

  • Availablity

    Épuisé

  • Nombre de pages

    107 Pages

  • Height

    19 cm

  • Width

    14 cm

  • Thickness

    0.7 cm

  • Poids

    138 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Geoffroy de Lagasnerie

Geoffroy de Lagasnerie, philosophe et sociologue, est professeur à l'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy. Il est l'auteur notamment de L'Art de la révolte. Snowden, Assange, Manning (Fayard, 2015), La Dernière Leçon de Michel Foucault (Fayard, 2012), Logique de la création (Fayard, 2011).

empty