Quand l'opéra entre en resistance
 / 

À propos

Le rôle des intellectuels, des artistes et des personnels d'institutions culturelles dans les mouvements de résistance au nazisme est souvent méconnu. Pourtant, les premières recherches engagées dès 1985 au musée de la Résistance nationale sur la résistance de musiciens se sont révélées fructueuses. Ainsi, Madeleine Milhaud, Henri Dutilleux, Irène Joachim, Elsa Barraine, Jacques Jansen et Manuel Rosenthal ont accepté de témoigner sur cette part de leur vie oubliée par les biographes. Par la suite, l'étude des fonds propres aux mouvements de résistance a mis en lumière l'existence d'une résistance à base syndicale de l'ensemble des métiers du spectacle, parallèle à celle, spécifique, des musiciens. Les recherches se sont poursuivies sur les collections historiques du musée de la Résistance nationale et de la bibliothèque-musée de l'Opéra, éclairées et enrichies par les témoignages de personnels, actifs et retraités, de l'institution. Une autre facette de l'histoire de la résistance des personnels de la Réunion des théâtres lyriques nationaux se découvrait ainsi. Cet ouvrage, à travers ses textes et son iconographie, restitue les apports successifs et conjugués de ces rencontres et de ces recherches : une histoire, des mémoires, un patrimoine culturel et civique vivants, annonciateurs d'autres créations communes.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782913661257

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    21 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty