Konstellation ; Walter Benjamin en exil
 / 

Konstellation ; Walter Benjamin en exil

( Aucun avis )

À propos

Dans la régulière et pléthorique actualité éditoriale consacrée à Walter Benjamin, pour la première fois, un ouvrage illustré s'attache à ces années aussi précaires que fécondes du grand philosophe. Il en constitue l'étude la plus complète. Ce sont ces années d'exil, traversées de passages et d'impasses, de « zône[s] de danger » et d'espoir, et portées par le désir constant d'« interrompre la catastrophe » que cet ouvrage bilingue, né de la collaboration d'une historienne et d'un photographe, Nathalie Raoux et Arno Gisinger, s'emploie à dérouler sous le maître mot du montage ou de la « constellation » au sens benjaminien du terme.
Montage de trente-trois « arrêts sur images » finement découpés dans la chronologie, d'abord - de Berlin en 1933 à Port-Bou en 1940 - mais aussi montage, pour chacun d'entre eux, d'un texte historique, complété de documents d'archives, et une photographie du « lieu du drame » - ce lieu de non-mémoire (qu'il s'agisse des domiciles occupés par Benjamin à Paris, de la salle de lecture de la Bibliothèque Nationale, de salles de conférences qu'il transforma en tribunes ou du modeste coin sous un escalier qui lui servit de refuge lors de son internement en 1939) tel qu'il s'offre à nous aujourd'hui.Ceci dessinant une ultime « constellation » : celle du passé et de notre présent.
33 photographies reproduites en quadrichromies pleine page, représentant chacun des lieux d'exil de Walter Benjamin, image « marquée » d'un extrait de texte écrit dans ce lieu. (Traduction en regard) Ensemble suivi d'une étude de Nathalie Raoux.

Sección : Arts et spectacles > Arts appliqués / Arts décoratifs

  • EAN

    9782913176478

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    120 Pages

  • Longueur

    26.8 cm

  • Largeur

    33.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Peso

    1 024 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Avis des internautes

empty