Ottomanes ; autochromes de Jules Gervais-Courtellemont Ottomanes ; autochromes de Jules Gervais-Courtellemont
Ottomanes ; autochromes de Jules Gervais-Courtellemont Ottomanes ; autochromes de Jules Gervais-Courtellemont
 / 

Ottomanes ; autochromes de Jules Gervais-Courtellemont

À propos

Le premier procédé industriel de photographie en couleur est présenté sous le nom d'Autochrome Lumière en juin 1907. Aussitôt, l'explorateur photographe Jules Gervais-Courtellemont s'en empare. Ses premières plaques autochromes seront ottomanes. Projetées à Paris au cours de conférences qu'il émaillait de citations de son ami Pierre Loti, elles révélèrent de " magiques " Visions d'Orient, de cet Orient qu'il chérissait et sillonna à maintes reprises.
Si beaucoup de ces autochromes sont fortement imprégnées d'orientalisme, certaines, souligne Emmanuelle Devos, témoignent aussi du constant intérêt porté par Gervais-Courtellemont aux évolutions politiques et sociales du Moyen-Orient. Face à ces images, Enis Batur, pour sa part, perçoit les sons et les odeurs d'Istanbul au début du siècle dernier, ville " épuisée par ce qui lui est arrivé, inquiète déjà de ce qui la guette ", tandis que Timour Muhidine imagine une errance dans l'empire finissant, de Constantinople à Jérusalem, via Konya et Damas.

Categories : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • EAN

    9782912019349

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    155 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    17 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty