Tunisian girl, blogueuse pour un printemps arabe (PREFACE DE STEPHANE HESSEL)

Over...

Quand le jeune Mohamed Bouazizi, martyr à l'origine de la révolution tunisienne, s'immole par le feu le 17 décembre 2010, Lina Ben Mhenni décide de mettre ses compétences de bloggeuse au service de la libération de son pays. Elle voyage dans toute la Tunisie, recueille les témoignages des opposants au régime de Ben Ali, photographie les corps des victimes et poste tout en instantané sur son blog Tunisian Girl, activant minute après minute les ressorts d'une révolution jeune, arabe, non violente où les femmes jouent un rôle neuf et crucial. Elle écrit : « Quiconque connaît quelque chose à l'histoire sait que les grands changements sociaux sont impossibles sans le soulèvement des femmes. »



Genres : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • ISBN

    9782911939877

  • Beschikbaarheid

    Niet beschikbaar

  • Aantal pagina's

    32 Pagina's

  • lengte

    21 cm

  • breedte

    12.5 cm

Bijkomende informatie : Ingenaaid  

Lina Ben Mhenni

Lina Ben Mhenni, née en 1983, est une cyberdissidente, blogueuse et journaliste tunisienne. Elle est par ailleurs professeure d'anglais à l'université de Tunis. Issue d'une famille aisée, elle étudie aux États-Unis en 2008-2009 dans le cadre du programme Fulbright, et enseigne l'arabe à l'université Tufts près de Boston. Alors que son blog atteint une renommée mondiale pendant la révolution de 2010-2011, elle est souvent vue comme « la voix de la révolte tunisienne ». Pendant cette révolution, en décembre 2010 et janvier 2011, elle se rend à Sidi Bouzid, le site de l'auto-immolation de Mohamed Bouazizi, puis à Kasserine, et figure parmi les premiers à rapporter les événements qui se déroulent sur place. En 2011, elle publie Tunisian Girl, blogueuse pour un printemps arabe (Indigène), où elle décrit son rôle de blogueuse indépendante et de manifestante, avant et pendant la révolution.

empty