Sartre et la violence des opprimés Sartre et la violence des opprimés
Sartre et la violence des opprimés Sartre et la violence des opprimés
 / 

Sartre et la violence des opprimés

À propos

Dans un texte aujourd'hui tenu à l'écart de ses oeuvres complètes, Sartre prend position en faveur du terrorisme suite à l'attentat, en septembre 1972, aux Jeux Olympiques de Munich, d'un commando palestinien contre des athlètes israéliens : " C'est une arme terrible, mais les opprimés pauvres n'en ont pas d'autres ", écrit-il. Le travail mené pendant ses huit dernières années de vie avec le jeune et brillant intellectuel juif, Benny Lévy, lui permettra de dépasser cette position, insoutenable, au nom d'une " unité des consciences ", résolvant alors le dilemme de toute une vie : trouver une fin morale à l'Histoire. Tout cela était soigneusement caché, souvent pour des raisons d'intérêt idéologique. Au-delà des vaines oppositions entre un Camus idéal et un Sartre diabolisé, il nous a paru plus fécond de rappeler, dans sa vérité parfois périlleuse, le parcours jusqu'au bout de celui qui fut l'inspirateur de toute une génération d'hommes et de femmes engagés.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782911939747

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    22 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty