Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

 / 

Patrimoine et action publique au centre des villes mexicaines

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Les villes de la colonisation espagnole représentent la réalisation d'un projet d'ordre urbain et de prise de contr ôle de l'espace et des hommes. Cette histoire commune marque encore fortement les tissus urbains : une grande partie des villes ont été tracées selon un plan en damier régulier autour d'une place centrale et la répartition des fonctions traditionnelles a suivi un même modèle de structuration de l'espace intra-urbain. Le modèle de centralité et le tracé colonial, qui donnaient une certaine homogénéité au fonctionnement des villes mexicaines, sont, depuis plusieurs décennies déjà, remis en cause par la pression de la croissance urbaine, la dynamique des marchés du logement et l'éclatement des fonctions centrales. Dans la ville contemporaine, la politique du patrimoine a permis l'individualisation d'un sous-espace urbain central, qualifié de « centre historique ». La pratique mexicaine de protection du patrimoine apparaît comme une des rares tentatives systématiques de protection de l'intégralité des espaces urbains de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle. L'intégration des quartiers populaires centraux au sein de zones de protection a sanctionné la fin des grands programmes de rénovation sans toutefois permettre la mise en place de politiques de réhabilitation. Alors que les villes latino-américaines sont souvent caractérisées par la déficience des politiques publiques, par des dynamiques issues du libre jeu d'acteurs individuels dans le cadre de stratégies d'investissement, de spéculation ou de survie, ce travail prend comme objet le rôle des politiques d'aménagement urbain. Les actions des pouvoirs publics et les relations des acteurs privés aux normes et réglementations conditionnent, autant que les héritages historiques et les dynamiques économiques, les évolutions des espaces centraux. L'étude de la spécificité des espaces centraux des villes mexicaines et l'analyse des dynamiques à l'oeuvre dans les quatre principales métropoles (Mexico, Monterrey, Guadalajara et Puebla) permet de rendre compte d'une forme particulière du rapport de la société mexicaine à son historicité et à son devenir.

Grand format - 24.39 €

En stock dans 1 librairies Choisir ma librairie

Autres informations

  • EAN 9782907163767
  • Disponibilité épuisé
  • Poids 500 g

empty