Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

 / 

Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.3 ; 1917-1918

,

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Fin 1916, après s'être battu une dernière fois dans l'enfer de Verdun, le jeune Jean-Corentin Carré est envoyé sur le front de Champagne avec sa section. Sa notoriété du « Petit Poilu du Faouët » est grandissante et glorieuse. Mais son moral est au plus bas. Le garçon est de plus en plus noir. Il se culpabilise d'être vivant, de voir ses camarades mourir sous ses yeux. Son rêve est de sortir de ces tranchées boueuses. Quelques semaines passent, son général lui annonce bonne nouvelle. Sa demande de changement d'arme a été acceptée. Il va pouvoir intégrer une célèbre escadrille d'aviation et pouvoir se battre dans les airs ! C'est à Dijon puis à Étampes qu'il effectue son temps d'instruction dans l'aéronautique militaire. Le 23 juillet, il reçoit l'insigne d'élève pilote. Le 3 octobre, le brevet de pilote de guerre (N°6642) lui est décerné à l'issue d'un stage au camp d'Avord. L'adjudant pilote carré est ensuite affecté à l'escadrille S.O.229, célèbre pour ses combats. C'est avec elle qu'il se bat dans le ciel de la Meuse. Il effectue des vols de reconnaissance dans un premier temps et devient vite décoré pour avoir abattu 3 avions ennemis. Mais ce 18 mars 1918, à l'aube, il trouve la mort héroïquement dans un combat aérien au dessus de Souilly. Jean-Corentin Carré est tombé dans un traquenard par quatre avions. Cette action lui vaut une dernière citation à l'ordre de l'armée, cette fois-ci « S'est défendu énergiquement jusqu'à ce que son appareil soit abattu l'entraînant dans une mort glorieuse ». Ainsi disparut à l'âge de 18 ans le « Petit Poilu du Faouët », l'un des plus jeunes soldats français de la Grande Guerre. Tout le monde le pleurait dans le pays. Les hautes autorités demandèrent qu'il soit enterré et porté au Panthéon. Un monument a été inauguré à ce jeune combattant juste avant la Seconde Guerre mondiale. Toutes les rues en Bretagne portent son nom. Jean-Corentin Carré est devenu un symbole et un exemple.

Grand format - 14.00 €

En stock dans 29 librairies Choisir ma librairie

Autres informations

  • EAN 9782888908081
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 48 pages
  • Longueur 32 cm
  • Largeur 24 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 596 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Histoire


Biographie

Pascal Bresson - Pascal Bresson est né le 22 décembre 1969 à Reims. Il vit actuellement en Bretagne. Depuis sa plus tendre enfance, il se passionne pour le dessin. C'est en découvrant les enquêtes de Ric Hochet dessinées par Tibet dans le journal "Tintin", qu'à 6 ans, il ambitionne de devenir un jour dessinateur.C'est vers l'âge de 12 ans (aidé par ses amis dessinateurs Tibet, René Follet et Mohamed Aouamri) qu'il concrétise son rêve en dessinant pour un journal Canadien « 9e Art », une histoire complète pour un hommage à EP Jacobs...Vers 17 ans, il devient pendant plus de 2 ans, illustrateur d'articles de presse pour le quotidien régional « L'Union ». En 1994, il publie une histoire de cinq planches dans le journal « À Suivre » chez Casterman et de nombreuses histoires pour divers fanzines...Chemin faisant, Pascal remporte quatre fois le concours d'affiche du Cirque Européen de Reims et se spécialise dans l'illustrations pour la jeunesse. C'est ainsi qu'il publie de nombreux ouvrages chez de nombreux éditeurs tels que Hemma, Tournesol, Syros, Magnard...Il connaît un franc succès en 2000 avec la série Poulpia, la petite pieuvre écologique avec Brice Tarvel au scénario (éditions C½ur de Loup)... et c'est à cette époque qu'il devient ami avec le célèbre Nicolas Hulot.Pascal Bresson a aussi dessiné et écrit pour les éditions Ouest-France Terre-Neuvas, l'impitoyable métier (3 prix dont celui de la ville de Brest) et Guillaume Seznec, une vie retrouvée en collaboration avec son ami Denis Seznec, le petit fils...En 2010, Pascal scénarise 3 séries BD aux éditions Glénat : Seznec T.1 (avec Guy Michel au dessin, publication du tome 1 en 2011), L'Affaire Dominici (avec René Follet au dessin) et Ushuaïa, les Nouvelles aventures de Nicolas Hulot (dessin Curd Ridel).Sa plus grande joie, c'est de pouvoir faire ce métier avec passion et sincérité...

Lionel Chouin - Lionel Chouin est né à Quimper en 1972. Après des études d'Arts Appliqués à Angoulême, il reprend les Morin-Lourdel aux éditions Glénat. En 2007, il débute une collaboration avec Pascal Jousselin au scénario. Lionel Chouin est aussi à l'initiative de la création de l'atelier « Pepe Martini », un lieu de travail pour auteurs de bandes dessinées à Rennes.

empty