Je me suis levé et j ai parlé Je me suis levé et j ai parlé
Je me suis levé et j ai parlé
Je me suis levé et j ai parlé
 / 

Je me suis levé et j ai parlé

Traduction CHRISTOPHE MILESCHI  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

« La loi est la même pour tout le monde et les juges ne perdent pas leur temps à compter les poires ou les pommes. Devant le tribunal, il y a la statue de la justice. Elle a une balance à la main, mais les deux plateaux sont vides. Ce n'est pas une balance pour peser les fruits et légumes. » Dans une prison, un détenu décide de préparer un discours. On ne sait pas au juste ni quand ni com- ment il pense pouvoir le prononcer, ni à qui il entend l'adresser. Peut-être au Pouvoir, à l'État, à son juge, à ses Concitoyens ou à la Loi qui l'a fait échouer en prison, à cause d'un délit non précisé, vraisemblable- ment mineur, mais dont on comprend bientôt qu'il a pris, durant sa détention, une signification politique.
C'est notamment la prison, l'institution carcérale - en tant que miroir grossissant d'une société, de ses injustices, de son inhumanité -, qui fait l'objet des questionnements et des attaques du détenu. Au fil de ses réflexions, il convoque grands personnages et événements de l'histoire, interpelle directement Mazzini, converse avec son gardien de prison ou avec son juge, rapporte les (més)aventures affreuses et édifiantes de l'un de ses co-détenus, le Nègre Dingo Africain, et d'autres infortunés prisonniers des temps révolus ou récents...



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782882504104

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    126 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    167 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ascanio Celestini

Ascanio Celestini vit à Rome. Cinéaste, dramaturge, écrivain, il est l'un des acteurs les plus connus du théâtre narratif en Italie. Son film La pecora nera, adaptation cinématographique de La brebis galeuse (éditions du Sonneur, 2010), a été remarqué à la Mostra de Venise en 2011, et a reçu le prix spécial du festival du film italien d'Annecy.
Il a écrit cinq livres, tous publiés en Italie par les éditions Einaudi. Il a reçu en octobre 2013, le prestigieux Prix de la critique en Belgique pour l'adaptation théâtrale du Discours à la nation. Son roman Lutte des classes a été publié à l'automne 2013 chez Notabilia.

empty