Henri III, le roi décrié Henri III, le roi décrié
Henri III, le roi décrié Henri III, le roi décrié
 / 

Henri III, le roi décrié

( Aucun avis )

À propos

Depuis de nombreuses années les travaux réalisés par les historiens modernistes ont permis de corriger l'image négative donnée au personnage d'Henri III et de brosser enfin un portrait nuancé, équilibré et véridique du monarque. Mais les légendes ont la vie dure et, pour beaucoup de Français, Henri III reste le type même du mauvais roi, incapable et débauché, livré par son homosexualité aux exigences de ses mignons de couchette, adonné à des enfantillages (collectionner les petits chiens, découper des canivets, jouer au bilboquet). Après quinze années d'un règne calamiteux, " ère particulière de molles débauches et de folies inconnues, entre Néron et Héliogabale ", son assassinat a permis l'avènement du bon roi par excellence, Henri IV, le prince de la tolérance et de la poule au pot, homme sympathique et souverain populaire.
Devant la résistance tenace que ces vues, puériles autant qu'erronées, opposent aux acquis de l'érudition, il a paru utile de publier une nouvelle biographie de Henri III. De plus, différents ouvrages parus depuis quelques années ont considérablement renouvelé notre connaissance des dernières décennies du XVIe siècle et il est devenu obligatoire de réexaminer la personnalité et le rôle du roi à la lumière de ces travaux.
Le présent ouvrage souhaite répondre à cette double nécessité. On ne doit pas l'interpréter comme une réhabilitation de Henri III car la réhabilitation n'a pas de sens en histoire. Il vise seulement à retrouver la vérité de l'homme et de ses actes en se gardant de l'anachronisme. Il invite ses lecteurs, désireux de bien comprendre le roi et son temps, à faire abstraction des opinions et des préjugés actuels car il n'y a guère d'analogie entre le XVIe siècle et le nôtre.
C'est pourquoi il nourrit aussi l'ambition d'initier le lecteur d'aujourd'hui aux réalités de ces temps éloignés où le politique et le religieux s'imbriquaient si étroitement qu'ils étaient indissociables.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782877068192

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    22.6 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    588 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Pernot

Agrégé d'histoire, maître de conférences honoraire des universités, Michel Pernot a publié une Histoire des guerres de Religion en France (S.E.D.E.S., 1987), La Fronde, prix Thiers de l'Académie française(de Fallois, 1994, rééd. Tallandier 2012). Il a contribué à la rédaction du Dictionnaire du Grand Siècle, sous la direction de François Bluche(Fayard, 1990). Il a apporté son concours à plusieurs ouvrages collectifs consacrés au passé religieux de la Lorraine. En collaboration avec Marie-Thérèse Hipp, il a édité les oeuvres du cardinal de Retz dans la Bibliothèque de la Pléiade(Gallimard, 1983) et il a donné une édition critique des Mémoires du même auteur dans la collection Folio classique(Gallimard, 2003).

Customer reviews

empty