La France des larmes ; deuils politiques à l'âge romantique (1814-1840)

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

La France des larmes ; deuils politiques à l'âge romantique (1814-1840)

Comment lire le politique à travers le culte rendu aux grands morts, héros ou martyrs ? À l'âge romantique, de la Restauration des Bourbons au retour des cendres de Napoléon, au moment où la dignité des morts est réaffirmée, les grands deuils publics et leurs effusions collectives disent les conflits, les fractures et les efforts de réconciliation d'une société avec elle-même. Une génération après la Révolution française, en plein apprentissage de la vie parlementaire, Paris résonne de ces deuils dynastiques, étatiques, contestataires, voire insurrectionnels par lesquels s'expriment les affrontements politiques. Le deuil et les funérailles de Marie-Antoinette, de Napoléon, de généraux et de députés d'opposition, d'insurgés des années 1830, voient affleurer des gestes et des sentiments politiques par lesquels des individus ordinaires accèdent et participent à l'histoire collective.

  • EAN 9782876734975
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 480 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

Emmanuel Fureix

Emmanuel Fureix est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Paris-XII. Il travaille sur l'histoire de la mort et de la violence, des protestations collectives, les cultures, pratiques et rituels politiques.

Broché
empty