Signes et institutions des sourds, XVIIIe-XIXe siècle

À propos

Les sourds, au XVIIIe siècle, menaient une vie semblable à celle des entendants-parlants de leur condition : petits métiers, à Paris, soins aux animaux et travaux des champs, en province. La langue des signes qu'ils utilisaient ne semblait pas un obstacle insurmontable. Les érudits et les savants des Lumières, voulant sortir les " muets " des " ténèbres " et les faire bénéficier des bienfaits de la civilisation, favorisèrent l'institution des sourds.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782876732636

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15.7 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty