Le monstre de Victor Frankenstein ; le Prométhée moderne Le monstre de Victor Frankenstein ; le Prométhée moderne
Le monstre de Victor Frankenstein ; le Prométhée moderne Le monstre de Victor Frankenstein ; le Prométhée moderne
 / 

Le monstre de Victor Frankenstein ; le Prométhée moderne

( Aucun avis )

À propos

Frankenstein ou Le Prométh ée moderne (Frankenstein or The Modern Prometheus) est un roman « gothique » et considéré comme le précurseur de la science-fiction, publié en 1818 par la jeune romancière anglaise Mary Shelley.
Robert Walton, lors de son voyage au Pôle Nord, rencontre un certain Victor Frankenstein à qui il sauve la vie. Ce dernier lui raconte le récit de sa malheureuse vie : il s'agit d'un docteur habitant à Genève ayant découvert le secret de donner la vie. Ce dernier crée une créature extrêmement hideuse, à ce point qu'au moment même où le « monstre » prend vie, Frankenstein prend la fuite. Cependant le « monstre » le poursuit en tuant ses proches, surtout après le refus de ce dernier de lui fabriquer une compagne. Frankenstein décide alors de supprimer lui-même le monstre. Ce dernier l'entraine vers le Pôle Nord où la créature Frankenstein s'égare et finit par mourir. Le « monstre » apprenant la mort de son créateur, pris de remords, décide alors de mettre fin à sa propre vie.

Categories : Fantasy & Science-fiction > Fantastique / Terreur > Gothique

  • EAN

    9782875920591

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    250 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mary Wollstonecraft Shelley

Mary Godwin naît à Londres et grandit dans un milieu littéraire et cultivé. Son père, William Godwin est pasteur, devenu athée sous l'influence des philosophes français, auteur de quelques romans et réflexions sur le libéralisme ("Polical Justice" dont se réclamèrent plus tard les théoriciens du socialisme libertaire); sa mère, Mary Wollstonecraft est l'une des premières féministes. En 1792, elle se rend à Paris pour rencontrer les héros de la Révolution, après avoir publié "Défense des Droits de la femme".
Mary Godwin n'a pas connu sa mère mais, son journal en témoigne, elle en a lu et relu les oeuvres, de même que celles de son père. Elle apprend les langues anciennes, le français et l'italien.
Elle a moins de 17 ans quand elle rencontre le poète Shelley, déjà marié et père de famille. Mary aura mis deux enfants au monde lorsqu'ils se marieront, en 1816. Dès lors, elle évoluera dans une micro société libertine, auprès de son mari - admirateur des idées sociales de son père - et de Byron. Ses conversations avec ce dernier et la lecture de romans allemands lui inspirent le thème romantique de son premier livre, Frankenstein. Avec ce succès, elle s'inscrit dans le courant fantastique et gothique du siècle, à côté d'Ann Radcliffe (Les Mystères d'Udolpho, 1794), de Gregory Lewis (The Monk, 1775-1818) et de Charles R. Maturin (Melmoth ou l'Homme errant, 1820). Le modèle du genre est The Castle of Otranto de Horace Walpole, publié en 1764.
Le récit de Mary Shelley, situé entre deux siècles, fait dialoguer l'esprit rationnel des Lumières avec l'âme romantique et contemplative.

Customer reviews

empty