À propos

Le XVIIe siècle est un temps de troubles pour les Pays-Bas espagnols. Après l'intermède glorieux des Archiducs, ce territoire est de nouveau ravagé par les luttes incessantes que se livrent les différents souverains d'Europe à l'instar des guerres de Louis XIV. La ville de Namur, place forte stratégique sur le chemin des armées belligérantes au confluent de la Sambre et de la Meuse, n'est pas épargnée par les conflits et subit les conséquences de ce temps de « Malheurs ». Dans ce contexte, cet ouvrage analyse l'activité pénale et la criminalité réprimée par la justice urbaine dans la seconde moitié du XVIIe siècle.
À partir des archives judiciaires de la Haute Cour, l'auteur analyse l'organisation et le fonctionnement complexe de la justice urbaine, l'action répressive de cette dernière et les différents crimes et délits jugés et réprimés à Namur. Ce livre met en lumière les processus de régulation des infractions, les acteurs qui les commettent et les jugent, mais surtout les mentalités face au crime en cette époque troublée.



Categories : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Histoire du droit

  • EAN

    9782875583659

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    258 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

Romain Parmentier

Romain Parmentier est titulaire d'une maîtrise en histoire (2012) et en science politique (2013) de l'Université catholique de Louvain. Ancien collaborateur didactique au Département d'histoire de l'Université de Namur, il est actuellement aspirant FSR à l'UCL où, sous la direction de Xavier Rousseaux, il entame une thèse de doctorat sur le traitement du suicide dans les Pays-Bas et la Principauté de Liège aux XVII e et XVIIe siècles.

empty