Voleurs ou révoltés ? un réseau de brigands brabançons devant la justice française (1799-1804)

À propos

Suite à la loi du 1er octobre 1795, nos régions furent annexées par la France révolutionnaire. Cet événement n'est pas sans conséquences. Le désordre socio-économique et le manque d'autorité politique qui s'ensuivent font de la période du Directoire l'un des moments forts de l'histoire du banditisme occidental. Partisans et adversaires du système français s'affrontent lors de la « Guerre des paysans ». Au même moment, les principes révolutionnaires aboutissent à transformer les institutions judiciaires sur le modèle français.
L'étude se situe à la croisée de ces trois thématiques : le banditisme, la résistance au nouveau régime politique et les transformations de la justice répressive. En cette fin de siècle, tandis que brigandage et rébellion augmentent, comment la justice française à peine installée gère-t-elle ces deux menaces ? À partir de procès conservés dans les dépôts d'archives brabançons, l'analyse d'un réseau de bandits issus de la région d'Ottignies et écumant les fermes du Brabant permettra d'interroger cette menace à l'ordre public et la réponse judiciaire.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782874632747

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    500 g

empty