Le fils du fils prodigue Le fils du fils prodigue
Le fils du fils prodigue
Le fils du fils prodigue
 / 

Le fils du fils prodigue

Traduction DENIS AUTHIER  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Vienne dans les années vingt. Le jeune Alfred, étudiant plein de fougue et de curiosité, y coule des jours heureux avec sa mère et sous la tutelle éclairée du Dr Frankl lorsque, de sa Galicie natale, arrive l'oncle Welwel, flanqué de l'inévitable Jankel, son régisseur. Le motif déclaré de leur visite ? Le deuxième congrès juif mondial. En réalité, ils sont là pour essayer de convaincre Alfred de venir vivre sur la terre de ses ancêtres. C'est l'occasion pour Morgenstern de décrire avec verve le choc culturel entre un monde traditionnel et cette bourgeoisie juive viennoise parfaitement intégrée dans la société de l'époque.

« Puisant l'inspiration et ses personnages dans ses souvenirs d'enfance en Galicie orientale puis dans le milieu juif viennois d'avant l'apocalypse, Morgenstern esquisse subtilement la dernière valse d'un monde en sursis. Envoûtant. » L'Express « Il dépeint à touches délicates une Vienne en état d'apesanteur [¿] Morgenstern conduit admirablement son récit ; à tort méconnu, ce grand écrivain d'un monde perdu, ami de Robert Musil et de Joseph Roth nous promène avec tendresse dans une société promise à l'anéantissement. » Télérama



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782867467431

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    309 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Soma Morgenstern

Soma Morgenstern est né en 1890 en Galicie orientale. Écrivain juif de langue allemande, auteur d'une trilogie romanesque et de textes plus autobiographiques, il est l'ami de Joseph Roth, Stefan Zweig, Alban Berg. Fuyant le nazisme, il se réfugie à Paris comme nombre d'intellectuels viennois de l'époque, puis, après la guerre, émigre à New York, où il meurt en 1976.

empty