Le jour où j'étais perdu ; la vie de Malcom X : un scénario Le jour où j'étais perdu ; la vie de Malcom X : un scénario
Le jour où j'étais perdu ; la vie de Malcom X : un scénario Le jour où j'étais perdu ; la vie de Malcom X : un scénario
 / 

Le jour où j'étais perdu ; la vie de Malcom X : un scénario

À propos

- La vie de Malcolm X par un grand écrivain noir américain - « Ce n'est pas tout ce que vous avez pu me faire qui vous menace. C'est tout ce que vous avez fait à vous-même qui vous menace », James Baldwin. Après l'avoir relégué à la périphérie de l'histoire noire moderne pendant des années, les historiens commencent désormais à le considérer comme une figure centrale. Il est devenu une partie intégrante de l'échafaudage qui soutient l'identité afro-américaine contemporaine.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782849503966

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    370 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

James Baldwin

James Baldwin (1924-1987), connu pour son oeuvre de romancier et de dramaturge, presque intégralement traduite en français, est également un auteur profondément politique.ÿÉcartelé entre les partisans de Luther King et du mouvement des droits civiques d'un côté et les partisans du nationalisme et du séparatisme racial, Baldwin n'aura de cesse de tenter d'établir des ponts entre ces deux courants de la lutte des Noirs américains.ÿDans ses essais, de Chronique d'un pays natal à La prochaine fois le feu, en passant par Le racisme en question, Baldwin tente de faire émerger une voix singulière sur la question de l'oppression raciale et des stratégies de lutte.ÿC'est son admiration pour Malcolm X, ainsi que sa défiance vis-à-vis de la Nation of Islam qui le pousseront à livrer sa propre version de Malcolm, après l'assassinat de ce dernier, suivi quelques années plus tard par celui de Martin Luther King.

empty