La représentation de l'ordre dans le monde anglophone

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

De l'Angleterre d'Henri VIII à l'Amérique de George Bush, l'histoire des représentations de l'ordre (politique, social ou culturel) dans le monde anglophone est marquée par la permanence d'une vision totalisante de l'ordre héritée d'une compréhension religieuse du monde - qui répugne à s'effacer devant une conception qui commence, à partir du XIXe siècle, à le présenter comme parcellaire et relatif. La Renaissance anglaise conçoit l'ordre comme une unité totalisante dont la représentation est propre à guider l'homme vers une participation individuelle et communautaire à l'ordre de Dieu. En témoignent les réflexions politiques et théologiques de Thomas More à George Herbert, en passant par Richard Hooker. Avec les Lumières, dans l'Ecosse d'Adam Smith ou la jeune république américaine de Thomas Jefferson, on passe à une représentation de l'ordre politique et économique dans lequel le Dieu de la théologie chrétienne est moins mis en avant que les principes abstraits et éternels qui sous-tendent sa Création. Cette représentation " philosophique " a des prolongements très importants dans l'Amérique contemporaine. Cependant, le monde anglophone a aussi, depuis les Lumières, fait l'expérience d'une sécularisation et d'une relativisation de la conception d'un ordre qu'on fait apparaître comme construction pouvant être déconstruite. La représentation devient alors une entreprise critique qu'on retrouve autant dans les interrogations historiographiques que dans la création esthétique des deux côtés de l'Atlantique. Ne se donnant plus comme chemin de participation à un ordre totalisant, la représentation devient pouvoir de subversion d'un ordre toujours à reconstruire.

  • EAN 9782848320861
  • Disponibilité Épuisé
  • Nombre de pages 220 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 405 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

Rémy Bethmont

Rémy Bethmont est maître de conférences en civilisation britannique à l'Université de Picardie Jules Verne (Amiens).

Pierre Sicard

Enseignant les cultures étrangères à l'université de Picardie, Pierre Sicard a déjà publié plusieurs ouvrages sur les États-Unis où se déploient ses talents de pédagogue, notamment Histoire économique des États-Unis depuis 1945 et Questions d'histoire et de civilisation américaine.

Broché
empty