L'amour sur le rivage L'amour sur le rivage
L'amour sur le rivage
L'amour sur le rivage
 / 

L'amour sur le rivage

Traduction LAURENT COHEN  - Langue d'origine : HEBREU

À propos

La petite ville côtière d'Ashkelon, au Sud d'Israël, est pour les trois protagonistes du nouveau roman de Michal Govrin le théâtre d'un amour d'été.
Avec l'argent que ses parents lui ont donné pour un stage de secrétariat, Esther Weiss, qui vient d'achever sa scolarité dans un lycée religieux, s'offre une robe à bretelles et descend au dancing de la plage. Au bar, Moïse Derhy, arrivé droit de Paris pour l'enterrement de sa mère, boit un Campari. Son regard est aimanté par la jeune fille qui se tient, solitaire, à l'autre bout de la piste de danse, inconsciente de sa beauté. Derrière le comptoir, Alex Morgenstern, embauché au début de la saison alors qu'il débarquait de Buenos Aires, observe cet homme plus âgé que lui, dont il admire la mise élégante.
Avec pour musique de fond les tubes des années soixante, pendant lesquelles se déroule l'action, le décor est en place. En impeccable dramaturge, Michal Govrin rend inéluctable la tempête amoureuse. Chacun de ses personnages en effet se trouve dans une impasse de son histoire personnelle, et chacun vivra le choc de la rencontre comme une révolte : Esther étouffe chez ses parents, tous deux rescapés de la Shoah, propriétaires d'une poissonnerie dans la petite ville. Moïse vit une crise avec Catherine, sa femme française, et leur fils Jean. Alex, l'Argentin taciturne, veut laisser loin derrière lui Buenos Aires, les activités politiques qu'il y menait et le secret honteux de son père psychanalyste.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782848051536

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    412 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michal Govrin

Michal Govrin est née à Tel Aviv. Son père fut un des fondateurs de l'état d'Israël et sa mère une survivante de l'holocauste. Romancière, poétesse et directrice de théâtre, Michal Govrin a publié une dizaine de livres, qui ont été salués par de nombreux prix. Sur le vif, paru en Israël en 2002 et traduit en anglais chez Riverhead (New York, 2007), a reçu le prix Akum 2003 de la meilleure ½uvre littéraire de l'année. C'est le premier roman de Michal Govrin traduit en France. Son précédent roman, The Name, est également paru aux États-Unis.
Michal Govrin a également publié des essais, notamment avec Jacques Derrida, ainsi que de nombreux articles dans des revues du monde entier (dont Les Temps modernes). Elle vit aujourd'hui entre Jérusalem, où elle enseigne à l'École de théâtre visuel et le New Jersey, comme écrivain en résidence à Rutgers University. Pour avoir étudié à Paris, elle parle parfaitement le français.

Découvrez un extrait PDF
empty