Aragon Aragon
Aragon Aragon
 / 

À propos

Aragon a incarné les aventures majeures au coeur du XXe siècle, le surréalisme avec Breton, le passage à la Révolution, comme Malraux, la poésie dans la Résistance où il se ré concilie avec Eluard. Il personnifiera le communisme triomphant en 1945, mais saura dire plus tard la déstalinisation et le regel qui écrase Prague sous un « Biafra de l'esprit ».
Dans la première édition de sa biographie, en 1975, Pierre Daix avait révélé le drame victorien, couvert par un secret absolu et toujours resté à vif, d'une enfance sans père (marié ailleurs, ancien préfet de police, sénateur), mais aussi sans mère (elle passe pour la soeur aînée), déchiffré l'amitié si décisive jusqu'en 1925 avec Drieu la Rochelle, les raisons de l'acquiescement aux
résolutions du Congrès de Karkhov en 1930 qui entraînent sa rupture avec Breton, comme les chefs des fausses accusations contre Nizan. Il dégageait ainsi Aragon de l'hagiographie comme des simplismes e t des légendes.
L'ouverture des archives soviétiques, la découverte d'inédits de Breton, de Drieu, d'Elsa Triolet, surtout d'Aragon, ses dernières confidences enfin, ont bouleversé ce qu'on croyait savoir de ses amours, de ses rapports avec Breton et Drieu.
Pierre Daix n'a pas seulement remanié plus de la moitié de son livre initial. Il enrichit l'histoire littéraire et politique du XXe siècle français et approfondit le déchirement d'Aragon face à un communisme dont il avait fini par appréhender la chute en s'évertuant à la nier.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782847341997

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    600 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    3.9 cm

  • Poids

    643 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Daix

Né en 1922, Pierre Daix adhère au Parti communiste français en 1939 et rejoint la Résistance avant d'être emprisonné en camp de concentration. Après la guerre, il écrit pour Les Lettres françaises, dont il devient le rédacteur en chef. Il collabore ensuite notamment au Quotidien de Paris. Récompensé du prix Georges-Pompidou et des titres de grand officier de la Légion d'honneur puis grand croix de la Légion d'honneur, il a publié chez Gallimard Bréviaire pour Mathausen en 2005, Avec Elsa Triolet en 2010 et, dans la collection « Bouquins » des Éditions Robert Laffont, le Dictionnaire Picasso en 1995.

empty