/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Le jouet triste (préface de Toki Aoka)

Traduction Jerome Barbosa - Langue d'origine : Japonais

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : Mort en 1912 à 26 ans, Takuboku est considéré comme « le Rimbaud japo-nais ». Il est l'auteur de deux recueils : Ichiaku no suna (Une poignée de sable, 1910, 4 parties, en tout 551 tankas) et Kanashiki gangu (Le Jouet triste, 1912, 194 tankas, publié par son ami Toki Aika deux mois après sa mort). « La poésie est mon jouet triste », écrivait Takuboku. Ce recueil posthume de Takuboku fait entendre la cette tonalité tendre et déchirante, ...immédiate-ment reconnaissable et tellement inoubliable, qui est celle de Takuboku. De cet auteur devenu depuis 40 ans un véritable symbole des éditions Arfuyen, c'est le quatrième ouvrage bilingue publié : Ceux que l'on oublie difficilement (1979, rééd. 1983, 1989 et à venir, 4e partie d'Une poignée de sable), Fumées (1989, 2e partie) et L'Amour de moi (2003, 3e partie). Les haïkus s'inspirent de l'impermanence de la nature, mais les tankas de Takuboku contemplent la précarité et la misère de la vie des homme : tous les lecteurs restent frappés par la sensibilité incomparable de cette écriture.

Grand format - 14.00 €

En stock dans 17 librairies Réserver en librairie

Autres informations

  • EAN 9782845902398
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 98 pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 16 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 182 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Poésie > Contemporaine


empty