Rose valland la resistance au musee

Over...


née dans un milieu modeste, rose valland (1898-1980) devient institutrice et étudiante aux beaux-arts de lyon puis de paris.
elle travaille, avec un statut précaire, au musée du jeu de paume à partir de 1932 et se retrouve seule, en 1940, lorsque les nazis occupent " son musée " pour y entreposer les oeuvres d'art spoliées ou pillées qui doivent enrichir la collection personnelle de hitler. les propriétaires de ces oeuvres volées sont pour la plupart juifs et beaucoup d'entre eux ne reviendront pas des camps. en communiquant à la résistance les lieux de stockage des oeuvres, rose valland a permis qu'ils soient épargnés des bombardements lors des combats à la fin de la guerre.
elle participe aussi à l'évacuation du patrimoine artistique public vers des cachettes situées dans l'ouest et le sud-ouest de la france. après guerre, elle rejoint l'armée en allemagne pour assister aux récupérations et, jusqu'en 1953, aide à la reconstruction des musées de ce pays. en 1962, elle publie sur le front de l'art, des mémoires qui seront adaptés au cinéma dans le film hollywoodien le train (1965).
cet ouvrage retrace, à partir de documents d'archives, de photographies et de récits divers, l'itinéraire d'une résistante méconnue que seule une association honore avec dynamisme et courage à saint-etienne -de-saint- geoirs (isère).



Genres : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire

  • ISBN

    9782845612365

  • Beschikbaarheid

    uitverkocht

  • Aantal pagina's

    135 Pagina's

  • Bestandsgrootte

    400 g

  • Verdeler

    Geste

  • Formaat

    Grand format

empty